Connect with us

A la Une

100.000 logements sociaux, reconstruction du marché Niger, aménagement de 65 ha sur la corniche Sud…, Alpha Condé a-t-il vraiment les moyens de ses ambitions ?

Alpha Condé a -certes- le cœur pour ses ambitions. Mais les moyens pour les réaliser, il en manque sûrement. Le président guinéen, malgré tout, veut changer l’image de la Guinée pour les prochaines années de son mandat.

Hier mercredi, selon une note du Bureau de presse de la Presidence de la République, une signature de 8 conventions pour le  financement dans le secteur immobilier a eu lieu au Petit Palais entre le gouvernement et 8 entreprises évoluant au pays. Il s’agit de la construction de 100.000 logements sociaux au secteur Kassogna, dans la préfecture de Coyah, de la reconstruction et l’extension du marché Niger, un aménagement de 65 hectares le long de la Corniche Sud et un aménagement de 5 hectares à Sandervalia.

Ce projet d’une valeur de 6. 200 millions de Dollars US,  qui sera financé et réalisé par les investisseurs privés, va démarrer dans trois mois.

Peu avant la signature de ces conventions, précise la note, les responsables de ces entreprises ont été reçus en audience par le Président de la République, le Pr Alpha Condé au Palais Sékhoutouréya.

Le ministre d’Etat chargé de l’Investissement et du Partenariat public-privé, Dr Kassory Fofana qui a conduit cette délégation, a précisé que ce projet qui va se réaliser entre 5 et 8 ans, est basé sur une garantie exigée à chaque entreprise. Il s’agit selon lui de la mobilisation technique par chaque entreprise dans 30 jours ainsi que la mobilisation d’une partie du financement dans 60 jours après la signature de ces conventions. Dans le même sillage, le ministre Kassory Fofana a indiqué que le démarrage des travaux est prévu dans 120 jours après la mise à disposition des terrains.

Parlant des avantages de ce projet pour le pays, le ministre d’Etat chargé de l’Investissement, cité par la Présidence, a indiqué les aspects tels que la construction d’une société mixte avec SONAPI, la rétrocession de 20% des résultats nets d’impôts à l’Etat, la construction de 1600 boutiques à faible coût pour les femmes du Marché Niger.

De ce côté, le Président Alpha Condé a demandé aux entreprises de respecter les engagements pris pour la réalisation de ces conventions. Tout en assurant de leur créer un environnement favorable pour leurs investissements, le chef de l’Etat dit qu’il interdit à toutes les entreprises, le pot de vin et en cas de difficulté, de s’adresser aux points focaux de la Présidence.  Plus loin le  a promis de veiller en personne à l’exécution correcte des travaux de ce projet qui va s’étendre jusqu’à Kagbélén.

Ces projets faramineux, s’ils sont réalisés, contribueront fortement à améliorer l’image de la ville « poubelle » de Conakry. Mais question: Alpha Condé a-t-il vraiment les moyens de ses ambitions?

Par Mediaguinee

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

0 Comments

  1. lol

    21 juillet 2016 at 22 h 44 min

    1. Cette somme est excessive ! 6,2 milliards de dollars USD, c’est carrément pour une nouvelle ville.
    2. Je ne crois pas du tout en la capacité de financement des entreprises qui se sont présentées
    3. Le gouvernement doit faire attention à ce type d’offre exagérée.

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook