Les 100 jours de Dr Kassory Fofana à la Primature : un bilan nettement positif (Par Sita Cissé)

C’est le 21 mai dernier que Dr Ibrahima Kassory Fofana, précédemment ministre d’Etat à la Présidence de la République chargé des Investissements et du Partenariat Public-Privé, a été nommé par le Professeur-Président Alpha Condé au poste de Premier ministre, chef du Gouvernement, en remplacement de Mamady Youla. Une nomination qui a été accueillie avec ferveur et espoir par l’écrasante majorité des Guinéens des centres urbains et des campagnes. Des scènes de joie dans les quartiers de Conakry, quelques minutes seulement après la lecture de son décret de nomination, en témoignent éloquemment. L’enfant de Forécariah prendra fonction trois jours plus tard lors d’une cérémonie à laquelle ont pris part de nombreuses personnalités du pays.

Dans son discours de prise de fonction, Dr Ibrahima Kassory Fofana a clairement fixé le cap pour aider le chef de l’Etat, Pr. Alpha Condé, à mettre en œuvre son ambitieux et réaliste programme de société en faveur de la Guinée et des Guinéens. Parmi ses priorités qu’il a déclinées à cette occasion solennelle, l’on peut citer entre autres: la promotion du dialogue social et politique ; la restauration de l’autorité de l’Etat ; la lutte contre la corruption et l’impunité ; l’autonomisation des femmes et l’emploi des jeunes.

Cent jours après, force est de reconnaître que les actes posés par le nouveau locataire de la Primature sont de nature à vraiment rassurer aussi bien ses compatriotes que les partenaires techniques et financiers de la Guinée.

Depuis que Dr Ibrahima Kassory Fofana est Premier ministre, l’on n’a enregistré aucune marche organisée par l’opposition républicaine. Conformément à la mission qui lui a été confiée par le Professeur-Président Alpha Condé, il est parvenu, par la persuasion et avec tact, à faire ramener à la raison Cellou Dalein Diallo et ses camarades de ladite opposition. Une solution a ainsi été trouvée à la crise postélectorale née des élections communales du 4 février 2018, pour le plus grand bonheur des Guinéens de tous les bords sociopolitiques. L’installation des conseils communaux n’est plus qu’une question de jours ou de semaines pour enfin faire face au développement de nos collectivités.

Avec les acteurs sociaux (syndicats, société civile), le gouvernement Kassory a toujours fait et continue de faire preuve de responsabilité et d’ouverture pour résoudre les problèmes qui se posent aux Guinéens au quotidien. En lieu et place de la confrontation inutile, il a prôné le dialogue franc et sincère. Les Guinéens, majoritairement, ont fini par exemple par comprendre que l’augmentation du prix du carburant à la pompe,  décidée par la nouvelle équipe gouvernementale, était une nécessité pour les finances publiques.

Dans la lutte contre la corruption et l’impunité, Dr Ibrahima Kassory Fofana a envoyé un signal fort et encourageant à tous les gestionnaires publics. Deux directeurs de deux régies financières (OGP, OGC) ont été démis de leurs fonctions pour malversations et poursuivis en justice.

La campagne d’assainissement de Conakry et ses environs fait également partie des points positifs enregistrés lors des 100 de celui que l’on appelle affectueusement ‘’Don Kass’’ à la Primature. Espérons que cette campagne se poursuivra pour faire de la capitale guinéenne une ville propre, la ‘’Perle’’ de l’AOF qu’elle fut par le passé.

L’on ne saurait terminer sans se réjouir sincèrement du processus de restauration de l’autorité de l’Etat que l’on constate ces temps-ci dans le pays. Ce qui fait dire à bon nombre d’observateurs que le président Alpha Condé a eu raison de porter son choix sur Dr Ibrahima Kassory Fofana pour coordonner l’action de son gouvernement au bénéfice exclusif des Guinéens.

Mohamed Sita Cissé

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire