Cas Ousmane Gaoual Diallo : les avocats des plaignants déshabillent la non ‘’levée de l’immunité parlementaire’’

Le collectif des avocats du Rpg Arc-en-ciel (parti au pouvoir) était ce jeudi face à la presse pour livrer à l’opinion le sens juridique et l’effectivité des plaintes formulées contre l’honorable Ousmane Gaoual Diallo de l’Ufdg.

Les avocats composés de Maîtres Dinah Sampil, Joachim Gbilimou, Fodé Bangaly Condé, Antoine Pépé Lamah et Mohamed Sampil sont tous unanimes de la gravité des propos tenus par le député Ousmane Gaoual Diallo à l’encontre de leurs clients. Ce explique, selon eux, les raisons de la plainte formulée et adressée au procureur de la République.
« Il faut nécessairement empêcher la mise en application de ces propos. Pour cela, il nous a semblé nécessaire d’entreprendre des actions, au rang de celles-ci, nos clients, soucieux du maintien de la paix sociale dans le pays, gage certaine de la quiétude, de la sécurité qui reste le moteur de tout développement, de tout processus de développement, ont privilégié la voie judiciaire pour le règlement des différends en lieu et place bien entendu des mouvements de rue. La plainte déposée donc explique cela et présente à nos yeux toutes les chances par un examen objectif d’aboutir à la punition de l’auteur de ces propos d’une part mais aussi à la dissuasion de tout candidat éventuel à de tels comportements. Pour y parvenir, nous savons compter sur l’effort de tous. Chacun dans son domaine pour qu’à côté des magistrats qui seront en charge de ce dossier l’État de droit pour lequel nous aimerons ensemble soit une réalité en République de Guinée », dit Me Dinah Sampil.
Pour expliquer l’arrestation du député Ousmane Gaoual Diallo sans la levée de son immunité, Maître Dinah Sampil d’expliquer: « il y a des exceptions à tout principe, dans ce cas précis, l’immunité parlementaire ne jouerait pas au bénéfice de celui qui la porte lorsque c’est une procédure de flagrant délit qui est déclenchée contre lui. Vous avez aujourd’hui sur les tous les réseaux sociaux des propos relayés en permanence attribués à Ousmane Gaoual Diallo. Donc, si le procureur estime que les conditions de la flagrance sont remplies, c’est à lui (procureur) qu’il revient de mettre en mouvement l’action. L’opportunité des poursuites appartient au procureur de la république qui a la faculté de soit classer sans suite une plainte, soit de prendre une procédure de flagrant délit. » Et d’ajouter : « pour l’instant, nous estimons que monsieur le procureur est en possession de ce qu’il faut pour que la procédure de flagrance remplisse les conditions légales énumérées pour son déclenchement »
A rappeler que l’honorable Ousmane Gaoual Diallo, député de l’UFDG est aux arrêts suite à une plainte collective de Bantama Sow, Malick Sankhon, Hady Barry et du RPG Arc-en-ciel pour menace de mort, diffamation, menace de troubles à l’ordre public, appel et incitation au meurtre entre autres.

Par Sadjo Bah 
+224625016669
bsadjo1980@gmail.com

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




9 thoughts on “Cas Ousmane Gaoual Diallo : les avocats des plaignants déshabillent la non ‘’levée de l’immunité parlementaire’’

  1. Lolooooo

    Peuple de Guinée regarde un groupe de manipulés de pouvoir pour l’oppression de la liberté d’un individu constitué en collectif d’avocats pour l’injustice près à en découdre contre leur propre frère guinéen. Je suis vraiment effaré!!!!!!!

    Repondre
    1. Bangoura

      aly,ce voyou et repris de justice va désormais bien réfléchir avant d’ouvrir sa sale gueule et il pensait etre intouchable mais il s’est énormément trompé.La loi sera appliquée dans toute sa rigueur sur ce voyou.Les militants fébriles de l’UFDG pensent qu’ils ont le monopole de la violence mais cette fois-ci,ces mafieux vont bien comprendre que personne n’a le monopole de la violence

      Repondre
  2. Sylla

    Ce sale rat est pris au piege.
    Condamnez le à 15 ans de prison ferme pour incitation à la violence.
    Il ne faut absolument pas le relâcher,sinon il va aboyer encore.

    Repondre
  3. Lol

    Peuple de Guinée regarde ces imposteurs manipulés par nos gouvernants amateurs constitués en collectif d’avocats pour l’injustice prêts à en découdre contre leur frère Guineen. Je suis effaré de cette situation.

    Repondre
    1. Bangoura

      Lol Diallo,ce déchet toxique(Ousmane Gaoual) sera jeté dans la poubelle de l’histoire.La victimisation est toujours le nerf de débat politique chez les militants égarés de l’UFDG.Ousmane Gaoual sera proprement lavé et il ne va plus aboyer comme un chien égaré

      Repondre

Laisser un commentaire