TPI de Dixinn : c’est parti pour le procès de l’avocat Sékou Ahmed Kouyaté accusé d’avoir détourné plus de 40 millions fg

Nous l’annoncions dans l’une de nos dépêches récentes qu’un avocat est poursuivi pour avoir fait usage de fausse qualité d’avocat au préjudice de Boubacar Potty Diallo et de Mme Oumou Faddy Diallo. Le prévenu (Sékou Ahmed Kouyaté) a vu son procès s’ouvrir mardi 30 août dernier au tribunal de première instance de Dixinn, à Conakry.

Pour rappel, des violences ont éclaté en 2014 entre une famille d’éleveurs et des jeunes à Sanama, dans la préfecture de Lélouma. Ces violences ont fait un mort, des blessés et beaucoup d’autres scènes de pillages avaient été enregistrées. Les victimes avaient fait appel à Sékou Ahmed Kouyaté se présentant comme avocat pour les défendre.

Mais aujourd’hui, ce dernier comparait au tribunal de première instance de Dixinn. Il est accusé par les victimes de Sanama d’avoir escroqué une somme de 40.500.000 francs guinéens. Sur la genèse du procès, Boubacar potty Diallo l’un des plaignants dans cette affaire affirme : ‘’ c’est ce mardi 30 août 2016 que le procès a commencé, il est monté à la barre et il a tout nié. Il a dit qu’il n’a jamais dit qu’il est avocat, mais je détiens toutes les preuves que j’ai apportées.  Lui, il a pris d’autres avocats plus un qu’on l’a commis d’office. Moi, je suis seul mais j’ai pris un autre avocat pour me défendre, c’est  juste pour m’aider puisque seul je peux me défendre. Car,  j’ai toutes les preuves. Jusqu’à présent il refuse de reconnaître les faits qui lui sont reprochés ‘’.

Plus loin, il lance un appel à l’endroit des autorités de Labé afin qu’il soit rétablit dans ses droits. ‘’ Je demande à toutes les autorités de Labé qui savent qu’il est parti les voir pour tromper leur vigilance en disant qu’il est avocat de  prendre des dispositions afin que je sois rétabli dans mes droits ‘’, précise-t-il.

A la question de savoir qu’est-ce qu’il reproche à l’accusé (Sékou Ahmed Kouyaté), il (Boubacar potty Diallo) répond : ‘’ je l’accuse d’usurpation de titre et d’escroquerie. Au total,  il a reçu une somme de 40 millions 500 mille francs guinéens. Je veux juste être rétabli dans mes droits, si Dieu le veut bien je sortirai haut la main dans ce dossier et Sékou Ahmed Kouyaté ne refera  plus jamais ça à une autre personne. ‘’

Nous y reviendrons !

Amadou Tidiane Diallo, correspondant à Labé

620 44 25 83

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire