This combination image of two photographs taken on September 5, 2016 shows, at left, US President Barack Obama speaking during a press conference following the conclusion of the G20 summit in Hangzhou, China, and at right, Philippine President Rodrigo Duterte speaking during a press conference in Davao City, the Philippines, prior to his departure for Laos to attend the ASEAN summit. 

US President Barack Obama on September 5 called a planned meeting with Rodrigo Duterte into question after the Philippine leader launched a foul-mouthed tirade against him.
 / AFP PHOTO / Saul LOEB AND MANMAN DEJETO

Le président ‘’ordurier et populiste’’ des Phillipines insulte grossièrement Obama

Le président philippin Rodrigo Duterte a qualifié lundi son homologue américain de « fils de pute », incitant Barack Obama à s’interroger sur l’intérêt d’une rencontre prévue mardi au Laos.

« C’est un garçon pittoresque », a réagi M. Obama, s’exprimant en marge du sommet du G20 en Chine, et précisant avoir demandé à son équipe de vérifier l’utilité d’une rencontre. « Je veux toujours m’assurer, si j’ai une rencontre prévue, que cela va être vraiment productif », a-t-il ajouté à la veille d’un entretien prévu avec M. Duterte à Vientiane lors du sommet de l’Asean (Association des Nations d’Asie du Sud-Est).
« Fils de pute… »

epa05525395 Filipino President Rodrigo Duterte disembarks a plane upon his arrival to attend the 28th and 29th ASEAN Summits and Related Summits at the airport in Vientiane, Laos, 05 September 2016. Laos is hosting the 28th and 29th ASEAN Summits and Related Summits from 06 to 08 September 2016.  EPA/MADE NAGI

Auparavant, s’exprimant lors d’une conférence de presse aux Philippines avant son départ pour le Laos, le bouillonnant président philippin s’était emporté en évoquant les remarques que risquait de lui faire M. Obama sur les droits de l’Homme, notamment à propos des méthodes utilisées dans la lutte contre le trafic de drogue. « Il faut être respectueux. Il ne faut pas se contenter de balancer des questions et des communiqués. Fils de pute, je vais te porter malheur dans ce forum », a lancé M. Duterte.
Insultes à répétition
Les Philippines, ancienne colonie américaine, sont l’un des pays les plus proches des Etats-Unis en Asie du Sud-Est. Mais depuis son accession au pouvoir en mai et après une campagne ordurière et populiste, Rodrigo Duterte a multiplié les insultes notamment contre l’ambassadeur américain.

Source: Belga

 

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire