Commémoration de l’agression du 22 Novembre 1970: communiqué de la jeunesse de la Révolution démocratique africaine JRDA/PDG-RDA

Peuple de Guinée, Peuple d’Afrique,
Tu te souviendras qu’au petit matin d’un jour de Novembre, le 22, coïncidant étrangement cette année 1970 a la 22ème lune du mois de Ramadan, mois saint, mois de pénitence et plein de bénédictions, mois de repentance et de miséricorde, des individus sans foi ni loi, inconscients et méchants, violèrent ton intégrité territoriale. Cette horde de mercenaires, a la solde d’un colonialisme moribond, du néocolonialisme toujours revanchard et morbide, par tes côtes, pénétrait dans tes terres pour tuer sans discernement tes filles et fils, avec la sourde volonté de s’accaparer a nouveau de ta souveraineté chèrement conquise pour la remettre aux ennemis jadis « maîtres ». Plus de trois cent soixante-cinq de tes éminents patriotes trouvèrent la mort dans la défense de la patrie contre cette barbare agression. Ces envahisseurs prétendaient venir te libérer d’une dictature, d’une tyrannie. Aujourd’hui, ils appellent cela un débarquement comme pour en réduire la forfaiture et l’ignominie. Ils devraient apprendre à lire dans un dictionnaire et comprendre la langue de Molière avant d’ouvrir la bouche. Oui, car il s’agit belle et bien d’une agression. Des individus corrompus, qui se sont vendus à des puissances étrangères, qui ont pris des armes et des navires étrangers pour venir attaquer leur propre pays, tuer leurs propres parents, pour une raison moralement basses, pour une cause funeste, mensongère et montée de toute pièce à la seule satisfaction de leurs ambitions égoïstes et mercantiles sont des mercenaires. Heureusement que le Peuple Glorieux de Guinée tout entier, débout comme un seul homme a su leur régler le compte en leur infligeant une défaite sans merci, et, par cet acte courageux et déterminé, leur a montrer qu’il se sentait bien avec ceux qui présidaient à sa destinée, avec à leur tête le Président Ahmed Sékou TOURE, Paix à son âme.
Ce sont ceux là qui se proclament aujourd’hui victimes. Ceux là même qui t’ont trahi hier et, au lieu d’être là pour te présenter leurs excuses, continuent à œuvrer dans leur sale campagne de haine et de mensonge.

Dans cette campagne de haine et de mensonge, pensent-ils que la Révolution s’est éteinte ? Ils se trompent éperdument, car la Révolution est force tranquille. Celle qui englobe et engendre toutes les forces positives. C’est le génie collectif du Peuple qui se manifeste en capacité invincible, en volonté irréductible une fois le moment venu.
Il n’y a pas de débat à ce niveau. Les faits sont éloquents et parlent d’eux-mêmes. Et ils comprendront le moment venu.
Tout ce que nous voulons, c’est que le Peuple se souvienne de ces victoires, de sa propre capacité à reconquérir et à défendre les valeurs qui lui sont chères, surtout dans ce contexte difficile de néocolonialisme où tous les acquis ont été mis à l’eau et où la pauvreté et la misère des populations d’Afrique, de la Guinée en particulier, s’aggrave de jour à jour.
Le combat n’est donc pas terminé. Au lendemain de la mort du Président Ahmed Sékou Touré, les ennemis de la liberté de l’Afrique et de son développement ont infligé un coup dur à notre jeune et innocent État dans son élan de développement social, politique, économique et culturel qui était évident. Ils ont mis à néant tous les acquis et ont ramené le pays dans le carcan de la colonisation qui se manifeste aujourd’hui sous la forme du néocolonialisme. Maintenant, ils envisagent à nouveau de confisquer ton droit et ta liberté à tout jamais en organisant pour leur seul compte des élections dites communales et communautaires où ils vont se charger de désigner tes représentants à ta place, tes représentants choisis dans leurs rangs. Qui aurait pu imaginer cela il y 32 ans. Ils ne réfléchissent donc pas, ils agissent comme si les dégâts qu’ils ont déjà causés n’étaient pas suffisants.
Peuple de Guinée, tu comprends alors aujourd’hui, plus qu’hier, que le but réel des ennemis de la République est la destruction de notre glorieux Etat qui, de par sa consolidation d’avant, était la vitrine de l’Afrique. C’est là un coup fatal qu’ils veulent t’infliger dont tu ne te remettras presque jamais. Refuses ce dernier complot et défends ton droit de choisir tes représentants comme tu l’as fait le 28 Septembre 1958, en votant non au référendum Gaulliste, comme tu l’as fait face à l’agression barbare du 22 Novembre 1970.

Le PDG-RDA, Parti du Peuple, Parti dont la destinée est liée à toi Peuple, Parti qui refuse le parrainage étranger pour ne rendre compte qu’à toi Peuple, le Parti qui refuse le mercantilisme, la corruption, le détournement, l’impunité, le népotisme, l’injustice sociale, l’indignité, est à tes côtés. Il est avec toi, derrière toi, devant toi et pour toi. Il a tant observé depuis toutes ces années, réduit au silence et blâmé comme jamais, il a gardé patience pour que jaillisse la vérité d’elle-même tout en œuvrant à la préservation de la Paix et de l’Unité Nationale si fragilisées ces dernières décennies, et il sort maintenant de son silence observateur pour reprendre avec toi à nouveau le flambeau de la liberté, de l’égalité, du travail, de la justice et de la justice sociale, du développement social, politique, économique et culturel. Il vient vers toi et t’appelle à venir à lui. Il t’appelle au réveil de conscience, au sursaut patriotique pour resserrer les rangs et reconquérir ta liberté si chère, gage de ton développement. Il a dans ses mains, dans son cœur et dans ses veines les forces, l’énergie, l’intelligence, la volonté et l’amour nécessaires pour te servir utilement et justement. Il ne ménagera pas ses efforts pour toi car tu es la seule raison de son existence.
Le PDG-RDA, fidèle à ses engagements, avec à sa tête le charismatique leader, Mohamed TOURE, digne fils de son père, digne héritier des pères fondateurs de notre beau pays, vous appelle à rejoindre ses rangs pour qu’ensemble nous continuons le combat de la liberté et du développement hélas interrompu en si bon chemin.
En espérant que cet appel tombera dans de bonnes oreilles, nous te souhaitons, Peuple de guinée, courage et persévérance. Nous t’appelons à éviter toute querelle interne ethnique, régionaliste, religieuse, qui fragilisera davantage notre Unité Nationale. Nous disons que toute action individuelle qui ne tient pas compte de l’intérêt général est vouée à l’échec et nous te donnons l’assurance qu’avec le PDG-RDA, l’avenir est sauvé.
Vive la Guinée !
Vive la République !
Hommage au Peuple !
Prêt pour la Révolution !

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




One thought on “Commémoration de l’agression du 22 Novembre 1970: communiqué de la jeunesse de la Révolution démocratique africaine JRDA/PDG-RDA

  1. Oy3 beavogui

    les donnés récente ont prouvés que la pauvreté en Guinée s’est accrue vers les 65%.

    – où est l’Etat???

    #Engagez l’offensive Révolutionnaire le Peuple de Guinée vous soutiendras.

    Suis prêt pour la révolution.

    Repondre

Laisser un commentaire