Assassinat de Mohamed Koula : Rachid N’Diaye assiège les députés de l’opposition qui quittent la salle avec fracas

Jamais ministre d’Alpha Condé n’a mis les députés de l’opposition dans une position très inconfortable comme celui de la Communication.

Rachid N’Diaye, ce dimanche à l’hémicycle pour défendre le budget de son département, a mis Fodé Oussou Fofana et collègues dans leurs petits souliers autour l’affaire dite Elhadj Mohamed Koula Diallo, du nom du journaliste de Guinee7 assassiné en février dernier au siège de l’UFDG à Conakry.

fode

Les députés de l’opposition descendant les escaliers de l’Assemblée

deputes

Aboubacar Soumah, UFDG, à g. avec une pile de dossiers

fode-o

Fodé Oussou Fofana, VP/UFDG au centre, et Maréga (à d.)

Si le ministre a bégayé sur les réformes de son département (surtout autour des cas Horoya et l’AGP), il s’est défoulé sur la santé de la liberté d’expression en Guinée sous Alpha Condé.

« (…) Depuis l’avènement de la troisième république, aucun journaliste n’a été enfermé par le régime, aucun journaliste n’a été tué, le seul journaliste tué a été tué au siège d’un parti politique de l’opposition. (…). », a sèchement répondu le ministre N’Diaye à une question d’un député.

Comme de l’huile sur le feu, les députés de l’opposition ont riposté avec force en déclarant que le journaliste mort est plutôt le fait du pouvoir. Visiblement atteints, les députés ont évacué la salle, malgré l’injonction du président de l’Assemblée nationale. Nous y reviendrons.

Par Mediaguinee

 

 

Commentaires

commentaires




One thought on “Assassinat de Mohamed Koula : Rachid N’Diaye assiège les députés de l’opposition qui quittent la salle avec fracas

    Laisser un commentaire