algerie

Migrants subsahariens en Algérie: ces images qui vont vous choquer (vidéo)


La route de l’Europe qui passe par Alger est très risquée pour de nombreux subsahariens dont des Guinéens. Selon France24, des centaines de migrants ouest-africains (1400 environ) ont été arrêtés dans la capitale algérienne en moins d’une semaine. Ils ont ensuite été placés dans des camps de rétention à Alger ou emmenés à Tamanrasset, une ville dans le sud du pays et devraient être expulsés du pays. Ces arrestations musclées, témoignent des Observateurs de la chaine française, n’ont pas épargné les étrangers en situation régulière sur le sol algérien et n’ont été suivies d’aucune explication de la part des autorités.

« Ces personnes, majoritairement sans titre de séjour algérien, ont été regroupées dans un centre de vacances ouvert seulement l’été, situé dans le quartier de Zéralda, dans l’ouest d’Alger. Sur les réseaux sociaux, des photos et des vidéos montrent une centaine de personnes dormant les unes à côté des autres, à même le sol, dans ce camp improvisé », décrit un Observateur de France24.
camp-alger
« Des gendarmes sont venus me chercher chez moi, jeudi soir. Ils m’ont dit qu’il y avait des tensions entre Algériens et migrants noirs en ce moment à Alger et que, pour ma sécurité, il fallait que je déménage. J’ai mis dans le camion de la gendarmerie toutes mes affaires : frigo, fauteuil, canapé. Tout ce que j’avais pu m’acheter, après plusieurs années à travailler en Algérie sur les chantiers » (Armando, Ivoirien vivant clandestinement à Alger qui a réussi à s’enfuir du camp de Zéralda)



Par Mediaguinee

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire