marie

Lettre ouverte au Président de la République de Guinée Alpha Condé (Par Marie José Yombouno)

Monsieur le président,
Je vous écris aujourd’hui parce que les guinéens sont agacés de vous entendre les traiter publiquement et très souvent dans vos discours, de menteurs, d’analphabètes, de fainéants et autres.
TROP C’EST TROP !
Comment voulez-vous rassurer les investisseurs étrangers à venir placer leur argent en Guinée lorsqu’au même moment vous attribuez de tels qualificatifs à votre peuple qui vous a élu ? Comme pendant votre séjour en Chine.
Comment voulez-vous encourager également les nombreux guinéens vivant à l’étranger qui souhaitent servir leur pays d’origine, pas forcément dans l’Administration ?
1. vous ridiculisez très souvent et publiquement vos collaborateurs et membres du gouvernement ;
2. dès qu’un des cadres, ministres ou autres commence à faire des résultats, vous venez tout de suite rabrouiller la personne et elle est freinée dans son élan ;
3. vous êtes toujours en train de faire l’état des lieux de notre pays comme un candidat qui cherche encore le pouvoir, alors que vous y êtes déjà.
Un exemple frappant, depuis que vous êtes au pouvoir, le problème d’insalubrité n’a jamais été résolu, l’actuel Gouverneur de Conakry Général Mathurin Bangoura, à peine nommé, a commencé à faire ses preuves que tout le monde apprécie, plutôt que de l’encourager à satisfaire les habitants de cette ville, vous êtes entrain de l’affaiblir par divers moyens.
Le gouvernorat de la ville de Conakry qui a déjà mis en place un dispositif en vue d’améliorer la gestion de la capitale en matière de sécurité et d’assainissement.
Que craignez-vous Monsieur le président alors que tous ces résultats sont à l’actif de votre bilan puisque c’est sous votre magistère ?
Je profite au passage pour dire grand merci à notre vaillante armée qui, à plusieurs reprises a débarrassé les ordures de plusieurs années par endroit.
Monsieur le président,
En 2010, après votre élection à la tête de ce pays, vous avez bénéficié de beaucoup de soutiens pour vous permettre de répondre rapidement aux attentes de nos compatriotes qui sont encore malheureusement urgentes et nombreuses.
Sincèrement, avec nos immenses ressources naturelles et humaines, si elles sont bien gérées, on a pas besoin de mendier ou de s’endetter pour réaliser même des projets de grandes envergures.

Nous sommes tous en train de faire des prières afin que vous soyez bien inspiré pour vos 4 (quatre) et dernières années de votre second mandat, aussi, nous prions pour tous nos frères et sœurs mais surtout pour ceux qui ont la conscience professionnelle comme ce Gouverneur Général afin qu’ils ne soient pas atteints de la maladie spéciale dont quelqu’un parle souvent et l’appelle CRISE CARDIAQUE , qui choisit ses victimes !
Ce grand peuple de Guinée qui vous observe attentivement est certes, analphabète selon vous mais pas ignorant, il mérite respect et considération puisque c’est son pouvoir que vous en train d’exercer en son nom et en principe, pour lui.
En espérant que cette lettre saura attirer toute votre attention, je vous prie de croire, Monsieur le Président, en ma plus haute considération.
Paris, le 13 décembre 2016
Marie José Yombouno
Fondatrice de www.guineesud.com, www.radioguineesud.com
France

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire