Beaucoup de Messi, un peu de Suarez et pas assez de Neymar: le Barça a-t-il perdu la Liga?

Il pourrait avoir huit points d’écart entre le Real Madrid (en cas de succès à Valence le 22 février) et le Barça. Marca se pose logiquement la question: la Liga est-elle déjà jouée?

1.Trop de Messi-dépendance
La MSN se cherche une meilleure connexion: beaucoup de Messi, un peu de Suarez et pas assez de Neymar. Avec une constante: le Barça dépend (trop?) des performances de la « Pulga ». Ce n’est pas un scoop mais l’aide de ses coéquipiers est quasiment inexistante cette saison. Quand les titulaires ne sont pas en forme, il n’y a pas de plan B chez les Blaugranas. Au cours des 17 derniers matches, les remplaçants n’ont marqué que quatre buts (3 pour Arda Turan contre le Borussia Mönchengladbach et 1 pour Rafinha contre Grenade). Ce rendement est largement insuffisant. André Gomes a été invisible à Villarreal (Ivan Rakitic n’était même pas sur la feuille de match), Arda Turan n’a rien apporté et Denis Suarez a été trop timide.
2. La Liga est-elle jouée?
Probablement pas. Mais les huit points d’écart éventuels (en cas de victoire du Real Madrid à Valence le 22 février) commencent à compter. Surtout que le Barça ne donne pas beaucoup de signes de satisfaction. Les erreurs en défense se répètent au fil des matches, les premières périodes n’existent quasiment pas pour les hommes de Luis Enrique et certains joueurs sont en méforme. Les Culés n’ont pas été à la hauteur face aux gros calibres de la Liga: Real Madrid (1-1), Atletico Madrid (1-1), Real Sociedad (1-1), Celta Vigo. (4-3) et Villarreal (1-1). On compte seulement deux succès: Seville (1-2) et Athletic Bilbao (0-1).
3. Faut-il changer de gardien?
Jasper Cillessen, actuellement blessé, mérite-t-il une chance? Marc-André ter Stegen n’a véritablement pas commis de grosses boulettes dans les buts catalans (sauf au Celta Vigo) mais le gardien allemand n’est plus aussi décisif que la saison passée. Avoir un dernier rempart qui gagne des points, ça compte aussi pour remporter un titre. Au Barça, on regrette déjà le départ de Claudio Bravo vers Manchester City.

Source: Marca

 

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire