kankan

Kankan: fin de la rencontre de concertation des Etats généraux des organisations de la société civile

Elles étaient une cinquantaines de personnes venues des régions de Faranah et de Kankan à prendre part les 7 et 8 janvier à la concertation régionale des Etats Généraux de la Société civile. C’est la salle de dessein du CFP de Kankan qui servi de cadre à la rencontre. C’est une initiative du comité national de pilotage des Etats Généraux de la Société civile à travers PNUD, PROJEG et PCUD.

D’entrée, Youssouf Saran Donzo membre du comité technique des Etats généraux a présenté l’événement dans son contexte : « La présente rencontre qui nous réunit a objectif de présenter et faire valider des résultats des concertations préfectorales sur les facteurs qui ont contribué à la crise du mouvement de la société civile, sur les forces et faiblesses des organisations de la société civile et leurs structures faitières mais également les principaux défis auxquels sont confrontées les organisations de la société civile ainsi que les priorités pour une refondation du mode de la société civile guinéenne »

Présidant la cérémonie, Almamy Symbaly Camara, directeur de cabinet représentant M. le gouverneur de Kankan à la cérémonie a déclaré : « Pour qu’une organisation atteigne ses objectifs, il faut que chacun sache ce qu’il y a à faire, soit capable de faire et ait envie de le faire, si les 3 facteurs là ne sont pas réunis l’objectif ne sera jamais atteint. De ce fait, au nom de M. le gouverneur de Kankan, nous vous félicitons et nous savons compter sur vous ».

Après les 2 jours de travaux avec les différentes plates formes des Organisations de la Société civile des régions de Faranah et de Kankan, Youssouf Saran Donzo, le facilitateur de ladite rencontre a confié : « Conformément aux objectifs qu’on s’est fixé, nous pouvons aujourd’hui dire que les travaux nous ont permis d’apporter des observations sur les rapports qu’on a pu avoir lors des concertations préfectorales et ces différents documents qu’on a présentés ont connu des amendements, des améliorations. Et ce qui doit nous amener à produire un rapport régional digne de nom qui sera présenté lors des assises nationale ».

Au sortir de la rencontre, Delphine Gongono et cabinet Camara, tous participants ont promis de restituer fidèlement à leur retour les connaissances acquises durant ces 2 jours de formation au niveau de leurs localités respectives.

A rappeler que c’est sur une note de satisfaction et de confiance que les participants se sont quittés.

Alpha Oumar Koïta, correspondant régional à Kankan Haute Guinée

622-16-07-20

 

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire