The statue of Argentina's soccer player Lionel Messi is seen covered after it was vandalized in Buenos Aires, Argentina, January 10, 2017. REUTERS/Marcos Brindicci

La statue de Messi décapitée en Argentine

C’est la plus grave blessure de la carrière de l’idole argentine: sans tête ni torse, les bras coupés, la statue de Lionel Messi a été retrouvée mutilée, mardi à Buenos Aires.

A combination picture shows the statue of Argentina's soccer player Lionel Messi when it was unveiled on June 28, 2016 and after it was vandalized in Buenos Aires, Argentina on January 10, 2017. REUTERS/Marcos Brindicci

« La statue de Lionel Messi a été victime d’un acte de vandalisme qui l’a laissée sans sa partie supérieure. La Ville est déjà en train de travailler à sa réparation », ont précisé les services de la culture de la capitale.
La sculpture en marbre noir, qui montre le joueur de Barcelone la balle au pied allant de l’avant, avait été inaugurée en juin 2016.
Les actes de vandalisme sur les statues, sculptures ou monuments publics, ainsi que sur les façades des maisons privées, sont une pratique qui se voit régulièrement à Buenos Aires. La statue de la joueuse de tennis Gabriela Sabatini avait ainsi perdu sa raquette il y a peu.
Les hommages à Messi, comme Sabatini, sont situés sur « la promenade de la gloire » de Buenos Aires, une allée où le basketteur Manu Ginobili, le tennisman Gillermo Vilas ou le pilote de Formule 1 Juan Manuel Fangio sont également honorés.

AFP

 

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire