Kankan: le délestage du courant au centre des débats, nouvelle menace des jeunes…

Une rencontre de concertation et d’échange a eu lieu ce mercredi 15 mars 2017 entre les responsables locaux et nationaux de l’Electricité de Guinée (EDG) et les chefs de quartiers et de secteurs ainsi que les jeunes leaders. C’est la salle polyvalente Ho-Chi-Minh qui a servi de cadre. Objectif, expliquer à la population les raisons liées au délestage récurent du courant que connait la commune urbaine depuis  un certain temps et les efforts qui sont entrain d’être abattus par le service en vue d’éradiquer cette coupure intempestive.

D’entrée, Abdelaziz DERAHI, le responsable de la distribution et de l’exploitation au niveau de l’Electricité De Guinée, accompagné d’une équipe de maintenance qui s’séjourne depuis lundi dernier à Kankan a déclaré: « je suis venu pour l’inspection et pour contrôle de toute l’activité de la distribution et je suis venu particulièrement pour cette fois ci à Kankan par qu’il y’a un problème de desserte qui se pose avec la nouvelle centrale ».

kk

Interrogé sur les raisons du délestage récurent que connait depuis un certains temps la ville, le responsable de la distribution et de l’exploitation a répondu: « ce sont des groupes qui ont été longtemps aux intempérance sont ces groupes là qui ont été récupérés et amenés ici à Kankan et qui ont été mis en service donc nous avons 2 groupes qui ont perdu leurs donc c’est ce qui explique un petit peu me manque de production ».

«On peut pas mettre dans chaque site des équipes spécialisées par que premièrement E.D.G manque de spécialistes pour pouvoir les mette mettre sur tous les sites et deuxièmement cela va couter excessivement kan puisse nous  pour l’entreprise et pour le pays », ajoute-t-il.

Poursuivant Abdelaziz DERAHI a lancé un appel pressent à la population à la patience. « Je ne peux pas donner un délai précis mais je souhaite que la population de Kankan puisse nous comprendre, je sais que c’est difficile mais les techniciens sont à pied sont à pied d’œuvre et je sais qu’ils vont régler le problème très prochainement », assure-t-il.

E.D.G n’a que cette semaine pour régler cette question de délestage intempestif du courant à Kankan, faute de quoi les jeunes du ‘’Mouvement Libérez Fasso’’ comptent redescendre dans la rue comme le dimanche pour se faire entendre, a promis le président Sékou Kaba.

Alpha Oumar Koïta, correspondant régional à Kankan 

622-16-07-20

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire