Trop grand, il est expulsé de l’avion par la police (vidéo)

Alexander Kimerov, volleyeur russe de 2m15, a été escorté hors de l’appareil parce que le personnel estimait qu’il encombrait le couloir avec ses jambes.

Les passagers des avions de ligne sont toujours plus victimes de restrictions sévères en matière de volume et de contenu de leurs bagages, avant d’embarquer pour un voyage. Mais voilà que la compagnie aérienne low cost russe «Pobeda» (ndlr: victoire), une filiale d’Aeroflot, a poussé le bouchon encore plus loin en sanctionnant un passager en raison de sa taille. Oui. Le joueur de volley Alexander Kimerov, de l’équipe Fakel, de Novy Urengoy (Sibérie), a été contraint de quitter un vol en partance de cette localité pour Moscou parce qu’il était… trop grand!

Le personnel à bord a jugé que la jeune vedette (20 ans) bloquait le passage dans le couloir de l’appareil avec ses longues jambes. La police a même été contactée pour faire sortir Kimerov. Trois agents en uniforme sont alors venus empoigner le jeune homme pour l’expulser manu militari. Les protestations du géant n’ont rien changé, alors qu’il proposait même de payer de sa poche un supplément pour pouvoir s’asseoir dans la rangée de la sortie de secours, un peu plus espacée, alors qu’une autre passagère compréhensive le proposait. La compagnie est restée inflexible, malgré le fait que je joueur, par ailleurs membre de l’équipe nationale, avait déjà emprunté plusieurs fois cette ligne aérienne.

Sur les images capturées par le joueur Alexander Volkov, ancien coéquipier de Kimerov au Dynamo Moscou, on peut voir le jeune joueur tenter de négocier avec les forces de l’ordre. «Comportez-vous en homme et libérez votre siège», lui rétorquent les agents de police, détaille le journal «The Siberian Times». «En tant que citoyen respectueux de la loi, j’ai finalement accepté de sortir, même si je n’ai commis aucune infraction», a plus tard révélé Kimerov sur le site officiel de son club. Quelques heures plus tard, le joueur a pu embarquer pour Moscou sur un autre vol avec le reste de l’équipe, qu’il avait choisi de précéder avec quelques membres du staff «pour des raisons personnelles».

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire