Veillée d’armes pour le Horoya AC

C’est ce dimanche au stade du 28 septembre que l’on saura si le Horoya AC accédera aux phases de poules de la ligue Africaine des champions.
Battus à l’aller par l’espérance de Tunis, les rouges et blancs n’ont pas le choix pour aller en phases de poules que de gagner qui pourra assurer leur qualification.
Pour cela la volonté, la détermination et l’engagement devront être les maîtres mots par lesquels le club guinéen devra jurer.
Jouer dans la solidarité et de manière collective avec un sang froid irréprochable sont les atouts devra ménager sur la route du succès, à ce stade ne rien négliger, ne rien sous-estimer jouer pour la victoire avec l’appui du douzième homme. Cela est important et galvanisera en plus la formation d’Antonio Souaré qui devra aller à la conquête de la victoire, se battre, mouiller le maillot.
L’espérance de Tunis a bénéficié de certains avantages à domicile et à exploité tout ce qui l’a pu aider à gagner le schéma pour la qualification pour le Horoya AC est aussi possible.
Ne pas hésiter, jouer pour l’honneur c’est tout le public Guinéen qui attend cette qualification car elle pourra améliorer l’indice de notre football sur le plan Africain et une qualification donnera raison à Antonio Souaré qui n’a jamais cesser de ménager et sa fortune et son temps, et sa disponibilité pour que le Horoya AC atteigne le stade où il est aujourd’hui.
Nous devons tous nous lever comme un seul homme pour faire revenir notre football dans sa grandeur passée.
Et le Horoya AC de nos jours est sur cette rampe.
Liguons nous tous, pour cette victoire, qui sera sans ambages, la victoire de Tout le peuple de Guinée car il y’a aucun sacrifice suprême que d’agir pour la grandeur de sa nation et la cause sacrée de sa patrie au soir de ce 19 Mars, c’est un autre jour de grandeur que notre pays devra connaître avec un résultat qui mettra davantage encore une fois ensemble tous les Guinéens.

Par Ibrahima Diallo, DG Liberté FM

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire