Show-biz : le groupe instinct killers désigné ambassadeur de la marque ITEL en Guinée

Dans le cadre de son accompagnement en faveur des artistes guinéens, l’entreprise « ITEL-Guinée » vient de porter son choix sur le groupe artistique « instinct killers » comme son ambassadeur sur l’ensemble du territoire guinéen. L’annonce a été faite ce samedi 18 mars 2017, dans un réceptif hôtelier de la place par le représentant de ladite entreprise en Guinée, Kenmoe Jacques qui avait à ses côtés les membres du groupe instinct killers et de plusieurs employés de sa structure.

Dans son allocution de circonstance, il (Kenmoe Jacques) a tiré chapeau pour ce groupe qui, selon lui, a accepté de collaborer avec eux pour le bien des deux côtés. Poursuivant, il a mis un accent particulier sur la nature de leur nouvelle collaboration. « Parlant du partenariat avec le célèbre groupe instinct killers, je pense que le choix a été très facile. Ce sont des personnes qui sont talentueux et qui sont capables de réunir tout un pays autour d’un podium. C’est surtout ce qui a poussé notre entreprise à se joindre à ces jeunes talentueux pour montrer à toute la jeunesse guinéenne que le talent se récompense et que le travail dur se mérite », dira-t-il entre sans dévoiler le cachet (montant) de ce partenariat.

Quant aux membres du groupe d’instinct killers, ils ont par la voix de leur porte-parole réaffirmé leur engagement et détermination pour  mériter « cette lourde confiance internationale». La Guinée, diront-ils, regorge de nombreux groupes d’artistes talentueux qui peuvent valablement jouer ce rôle d’ambassadeur. « Mais comme leur choix est tombé sur nous, nous ferons tout ce qui est possible pour vendre l’image des produits de cette entreprise auprès de nos compatriotes guinéens. Nous disons aux responsables d’ITEL Guinée qu’ils peuvent compter sur nous », diront-ils.

La cérémonie a pris fin par la présentation de leurs différents produits y compris leur nouvelle marque de téléphone appelée « S31 ».

Par Youssouf Keita

+224 666 48 71 30

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire