Passation de service à la FEGUIFOOT : le CONOR fait des recommandations à l’équipe d’Antonio Souaré

Comme nous l’annoncions, le comité de normalisation qui a géré la période transitoire après la crise qui a secoué la fédération guinéenne de football (FEGUIFOOT) au début de l’année 2016 a passé ce lundi 20 mars 2017, les rênes de cette fédération à la nouvelle équipe dirigeante avec à sa tête, Mamadou Antonio Souaré.

Au cours de cette cérémonie de passation de témoin s’est déroulée dans un réceptif hôtelier de la place en présence de la famille sportive guinéenne, le président du comité de normalisation, Mohamed Lamine Nabé a, au nom de son équipe salué et félicité les uns et les autres pour « les résultats obtenus en si peu temps ». Par ailleurs, il s’est dit fier de la gestion de ces 9 mois de transition avant de revenir sur les chantiers en cours tout en faisant des recommandations à la nouvelle équipe.

Sur le cas des chantiers, dira-t-il,  « le comité à travailler tous les 9 mois derniers à la reforme du football par l’élaboration des nouveaux textes juridiques et modernes. Ainsi, les nouveaux textes, les statuts, le code  électoral et les règlements de l’assemblée générale ont été adoptés le 28 décembre 2016. Le comité de normalisation a été également supervisé la mise en place de la ligue guinéenne du football professionnel et à créer la ligue  guinéenne du football amateur …».

« Par ailleurs, le comité recommande à la nouvelle équipe de Monsieur Mamadou Antonio Souaré  de suivre ce qui suit : Sur le plan marketing, il devient urgent de négocier un nouvel équipementier pour les équipes nationales, de renouveler les contrats des partenariats avec la compagnie orange et de poursuivre les discussions commerciales avec les boissons eau cristal. Sur le plan administratif : il est aujourd’hui indispensable de doter l’administration fédérale d’un service moderne de gestion des archives. De même, il est nécessaire d’instaurer une gestion moderne dans l’installation d’un logiciel de comptabilité performant ».  

« Sur le plan stratégie, le renforcement des capacités de la direction technique nationale dans la perspective de la formation d’une équipe nationale capable de remporter le trophée continental  en 2023. Sur le plan disciplinaire, ici le comité de normalisation  recommande l’application et la mise en exécution de la charte de l’équipe nationale élaborée par le comité de normalisation », dira entre autres Mohamed Lamine Nabé.

Par Youssouf Keita

+224 666 48 71 30

 

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire