Les Etats-Unis appuient le projet police de proximité au service des citoyens

COMMUNIQUE- Conakry, le 21 mars 2017- L’Ambassadeur Dennis Hankins a l’honneur d’annoncer le renforcement de la coopération entre les Etats-Unis et la Guinée dans le domaine de la sécurité.

Au terme du projet « Partenaires pour la sécurité en Guinée : la réforme de la police au service des citoyens » mis en œuvre dans les communes de Dixinn et Kaloum, dans le cadre de l’introduction de la police de proximité à Conakry, les partenaires de mise en œuvre (Partners Global, Coginta, Le CECIDE) organisent les 22, 23 et 24 mars à l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry, des Journées d’information et de partage d’expériences dites « Share-Fair. » L’objectif de ces journées est de rassembler les élus locaux, la police, les femmes et les jeunes pour échanger sur les expériences du projet et capitaliser les acquis. Spécifiquement, il s’agit de:

● Porter à la connaissance d’un public plus large, les différentes activités du projet à travers ses acquis du projet dans un court-métrage ;
● Animer des tables-rondes avec des acteurs institutionnels et de la société civile autour de la problématique de la délinquance et de la criminalité ;
● Appréhender les politiques mises en place par les autorités administratives et policières dans le cadre de la lutte contre l’insécurité ;
● Présenter les axes d’intervention des associations ayant bénéficié du fonds de prévention et de lutte contre la délinquance et la criminalité ou “Small Grants” dans les communes de Dixinn et Kaloum, pour répondre au phénomène de l’insécurité ;
● Organiser un tournoi de football pour contribuer au rétablissement de la confiance entre la population et la police.

En effet, dans le cadre de la Réforme du Secteur de la Sécurité (RSS) en Guinée, la Police Nationale a adopté une nouvelle doctrine d’emploi, la police de proximité. Elle vise à rétablir la confiance entre la police et les citoyens et à contribuer à une meilleure sécurisation des personnes et de leurs biens. Ainsi, le Département d’Etat américain, finance depuis avril 2015 le projet « Partenaires pour la sécurité en Guinée : la réforme de la police au service des citoyens » qui a pour objectif d’appuyer l’introduction de la police de proximité dans les communes de Dixinn et Kaloum. Ainsi, plusieurs activités ont été mises en œuvre au cours de ce projet, notamment:

Un appui institutionnel à l’Ecole Nationale de Police et de la Protection Civile,
La formation de 530 policiers des commissariats des communes de Dixinn et Kaloum,
La réalisation d’un diagnostic local de sécurité,
Un appui à la gouvernance locale de la sécurité à travers la formation des chefs de quartiers, la mise en place des foras et des conseils locaux de sécurité de prévention de la délinquance,
Le rétablissement du dialogue entre les élèves et la police à travers l’initiative des “Policiers référents” ;
La mise en place d’un “fonds de prévention de la délinquance“ et le financement de projets de prévention de la délinquance mis en œuvre par les associations de femmes et de jeunes des communes de Dixinn et Kaloum.

Les Journées d’information et de partage d’expériences représentent un temps fort dans la mise en œuvre du projet puisqu’elles offrent l’occasion de présenter les activités réalisées et la perception des bénéficiaires, notamment sous la forme d’un court métrage. A cette occasion, des séances de sensibilisation des jeunes sur le rôle et les missions de la police nationale et sur la citoyenneté seront dispensées par les policiers référents. Des débats sur la prévention de la délinquance et de la criminalité seront également organisés avec des élus, des représentants des forces de sécurité intérieure, des représentants de la société civile, des femmes et des jeunes. Ainsi, les solutions institutionnelles développées lors de ces débats, constitueront un socle qui renforcera les acquis du projet, et permettront de pérenniser la coproduction de la sécurité au sein de la communauté.
Enfin, un tournoi de football organisé entre les partenaires de mise en œuvre, les bénéficiaires du fonds de prévention de la délinquance, les policiers et les jeunes de Kaloum et Dixinn, permettra de rapprocher davantage ces acteurs et de renforcer leur collaboration dans la lutte contre la délinquance et la criminalité.

###

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire