Coupe CAF: le Horoya AC se qualifie dans l’enfer à Tanger, Antonio Souaré offre 100 mille dollars (Par Ibrahima Diallo)

Les poulains de Victor Zvunka se qualifient pour la phase des groupes dans l’enfer. Qualification héroïque et historique du Horoya AC.

2012-2017:un planning respecté

En investissant dans la formation et la préparation, Antonio Souaré ne s’est pas trompé.
Il aura fallu une planification rigoureuse et un grand esprit de sacrifice pour que le rêve devienne une réalité.
Antonio Souaré comme un prophète a eu raison très tôt.
Il s’était toujours mis à l’idée que cinq années suffisaient pour faire atterrir le Horoya AC dans la cour des grands.
Son club vient de prouver qu’à cœur vaillant rien d’impossible et la brillante qualification pour la phase des groupes en est une parfaite illustration.
L’avantage acquis à Conakry aura vécu.
Mais au prix de mille efforts.
En encaissant coup sur coup deux penaltys en deux minutes d’intervalles, il ne restait plus au Horoya AC beaucoup de ressources pour résister.
Mais c’est après ces deux buts encaissés que la formation guinéenne se montrera volontaire et intrépide, déterminée à ne pas se laisser abattre en si bon chemin.
Malgré sa résistance et certaines velléités offensives pendant que l’arbitre égyptien Ibrahim Nour El DIN d’était transformé en douzième homme dès le coup d’envoi rien ne sera possible pour les poulains de Zvunka jusqu’à la pause.
Entre temps, des bagarres éclatèrent entre officiels guinéens et la partie marocaine dans les tribunes, ce qui fera descendre les autorités guinéennes sur la main courante.
À la reprise, tirant les enseignements de l’attitude partisane des arbitres égyptiens
le Horoya AC trouvera sa stratégie et jouera de mieux en mieux créant quelques situations dangereuses dans le camp adverse.
C’est ainsi sur un corner bien exécuté, Bassirou Ouedraogo saute plus haut que tout le monde et réduit le score.
C’est le début des complications de l’Ittihad Tanger.
Peu après sur une contre-attaque qui déstabilisera La Défense marocaine, Ibrahima Sory Sankhon remet les pendules à l’heure 2-2.
Pour l’Ittihad de Tanger les carottes étaient cuites.
C’est à la 88èmn de la rencontre que le troisième but de l’Ittihad interviendra mais c’était trop pour la formation de Tanger de réaliser son rêve.
Même si le temps additionnel douteux de plus en plus de six minutes ne remettra pas le club marocain sur orbite.
Pour le Horoya AC, la qualification était acquise.
Énorme émotion d’un homme dont le programme prémonitoire venait de se réaliser de manière prophétique.
Antonio Souaré n’a pas pû retenir ses larmes, l’homme n’était pas triste, mais il a pleuré de joie.
En cette circonstance, il offrira 100 mille dollars Américains aux tombeurs de Tanger.

Par Ibrahima Diallo, DG Liberté Fm

Commentaires

commentaires




2 thoughts on “Coupe CAF: le Horoya AC se qualifie dans l’enfer à Tanger, Antonio Souaré offre 100 mille dollars (Par Ibrahima Diallo)

  1. Sylla

    Mais bon sang de Dieu,où est Baga Bangoura??
    C’est N’Famara Baga Bangoura qui sait faire les reportages sportifs.
    Ce Diallo là est nul. Zero.
    Pardon ramenez nous Baga Bangoura et degagez Ce nullard. A cause de Ce mediocre je n’aime plus venir sur Ce site.

    Repondre

Laisser un commentaire