5-30-lyme

URGENT. Matakaou (Koubia): le charbon bactéridien fait un mort et au moins 5 autres personnes entre la vie et la mort

Dans la sous-préfecture de Matakaou, préfecture de Koubia, c’est une poignée de personnes dont le nombre n’est pas encore connu qui a consommé de la viande charbonneuse.  Ce qui a malheureusement provoqué le décès d’une personne hier mercredi 18 avril à l’hôpital régional de Labé et quatre autres personnes sont actuellement hospitalisées pour le même motif et elles se trouvent toutes entre la vie et la mort.

Selon nos informations, la victime (Thierno Hassimiou Diallo) âgée de 35 ans a rendu l’âme après près d’une semaine d’hospitalisation.

Contacté par MEDIAGUINEE, le Directeur préfectoral adjoint de l’Elevage, chargé des services vétérinaires de Labé, parle d’une maladie très contagieuse.

« C’est effectif, le charbon bactéridien refait de nouveau surface à Koubia. Il y a une victime morte suite à la consommation d’une viande charbonneuse. Il faut savoir que cette maladie est très contagieuse. Elle est causée par l’anthrax qui affecte les animaux et les hommes après consommation. Le suivi des cas de charbon bactéridien nécessite la synergie entre les médecins et vétérinaires », a  indiqué Dr Mamadou Kalifa Diallo.

Poursuivant, il a mentionné que ce n’est pas la première fois que cette maladie fait son apparition dans la préfecture de Koubia. « En 2013, onze (11) personnes avaient trouvé la mort suite au charbon bactéridien dans la sous-préfecture de Fafaya. En 2015, elle refait surface à Pilimili. Là, on n’a enregistré aucune perte en vie humaine. Mais des animaux sont morts et cette fois si en 2017 un cas de décès a été enregistré à Matakaou. Mais le bilan risque de s’alourdir. Car, on ne connait pas le nombre de personnes ayant consommé la viande et le nombre d’animaux infectés », conclut le vétérinaire.

À noter qu’une campagne de vaccination a été déclenchée dans la préfecture de Koubia pour faire face à cette situation. Et une invite a été faite à l’endroit des citoyens de ne pas manger de la viande non autorisée par les vétérinaires. Affaire à suivre !

Amadou Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé

+224 620 44 25 83 

 

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire