Pétroles: la Guinée approuve le 3è avenant au contrat d’exploration et de partage de production de la compagnie Hyperdynamics (communiqué)

Pétroles: La République de Guinée approuve le 3ème avenant au contrat d’exploration et de partage de production (CEPP) de la compagnie américaine Hyperdynamics consacrant la prise de participation dans le projet de la compagnie Nigériane SAPETRO 

Conakry, le 21 Avril  2017 

Par le présent communiqué, la Direction Générale de l’Office National des Pétroles (ONAP) annonce qu’à la suite du protocole d’accord du 10 Mars  2017, Messieurs Diakaria Koulibaly, Directeur Général de l’Office National des Pétroles (ONAP ), Ray Léonard , Président-Directeur Général de SCS corporation Ltd -Hyperdynamics, Dale Rolllins, Directeur Général de SAPETRO ont signé ce Mercredi 12 Avril  2017, l’Avenant no3 relatif à la prise de participation de SAPETRO à hauteur de 50% dans le projet de forage du puits pétrolier FATALA.

onap

Diakaria Koulibaly, DG/ONAP (au centre), Ray Léonard (à gauche), PDG/Hyperdynamics et Dale Rollins, DG SAPETRO (à droite)

Cet Avenant qui entre en vigueur à compter de sa date d’approbation par Décret  de S.E.M le Président de la République fixe solidairement les obligations ci-après aux partenaires :

1.La mise en place d’une garantie bancaire de cinq millions  de dollars dans les 30 jours suivant le Décret d’approbation de S.E.M le Président de la République (caution qui sera libérée une fois la plateforme de forage présente dans les eaux territoriales guinéennes )

2.Le démarrage effectif des travaux de forage du puits pétrolier FATALA au plus tard le 30 mai 2017

3.L’indemnisation financière par les partenaires de l’Etat Guinéen à hauteur du montant du budget de forage soit 46 millions de dollars en cas de non-respect des obligations contractuelles.

onap1

L’Office National des Pétroles (ONAP), les compagnies SCS Hyperdynamics et SAPETRO se réjouissent de la signature de cet Avenant et s’engagent à mutualiser les efforts pour une meilleure réussite du  projet dans l’intérêt majeur des parties.

Source : Cellule de communication du Gouvernement 

 

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire