EXCLUSIF –MINES: l’ancien ministre Mahmoud Thiam reconnu coupable de blanchiment de pots-de-vin !

L’ancien ministre guinéen des mines, Mahmoud Thiam a été reconnu mercredi coupable de blanchiment de pots-de-vin, par les jurés du tribunal fédéral de New York, laissant ainsi planer la menace d’une lourde peine contre celui qui a géré ce département stratégique sous la junte militaire qui a pris le pouvoir en Guinée en décembre 2008.
Coupable de blanchiment de pots de vin et de transaction immobilière sans parvenir à justifier l’origine des fonds mis en cause, voici résumé les charges confirmées par le jury qui par cet acte semble avoir scellé le sort de l’ancien vice-président de l’Union des Banques Suisses (UBS) à New York.
Aussitôt après le verdict, son avocat a laissé entendre qu’il a allait user de tous les recours disponibles pour prouver « l’innocence » de son client. « Nous sommes profondément déçus », a déclaré Aaron Goldsmith, qui dit ne pas abandonner le combat.
Durant le procès, l’accusation a tenté de prouver que Thiam, Américano-Guinéen de 50 ans, a accepté 8,5 millions de dollar USD de Sam Pa, l’un des principaux dirigeants de la co-entreprise China International Fund (CIF)-China Sonanghol, pour permettre au groupe de faire main basse sur tout un pan de l’économie de la République de Guinée, notamment dans les domaines des mines, des transports et de l’énergie.
Le procureur a aussi expliqué que Thiam a utilisé les dessous de table payés par Sam Pa pour financer un mode de vie somptueux, comprenant un manoir au nord de New York et l’inscription de ses enfants dans des écoles privées.
Pour se défendre, Thiam a dit que le montant retrouvé dans un de ses comptes à Hong Kong était un prêt de Sam Pa, mais pressé de se prononcer sur le fond, il a reconnu qu’il n’existait aucun accord écrit entre lui et son prêteur pour définir les modalités de remboursement et les éventuels intérêts.
L’ancien ministre des mines a également admis avoir menti à plusieurs reprises aux banques, en dissimulant sa fonction officielle dans le gouvernement guinéen.
En effet, lorsqu’un client est catalogué comme « individu politiquement exposé » ou un fonctionnaire étranger susceptible de corruption, par précaution, les banques ferment ce type de comptes.
Thiam devrait connaître sa peine le 11 Août, un jugement qui sera prononcé par la juge fédérale Denise Cote.
Ce type de délit est souvent très sévèrement puni aux Etats Unis et au vu du contexte très difficile pour lui, il y a fort à craindre pour un homme habitué à la très bonne vie et qui a réussi jusque-là un parcours remarquable aussi bien universitaire que professionnel. Jusqu’à sa rencontre de tous les malheurs avec Sam Pa…
Par Mamadou Savané

Commentaires

commentaires




One thought on “EXCLUSIF –MINES: l’ancien ministre Mahmoud Thiam reconnu coupable de blanchiment de pots-de-vin !

Laisser un commentaire