Axe Hamdallaye-Kagbelen ? Une plateforme dit stop aux manipulations politiques

La Plateforme appelée ‘’Coordination pour l’Emancipation et la Renaissance Nationale’’ (MERENA) a lancé officiellement ses activités, ce vendredi 19 Mai 2017 au cours d’une conférence de presse tenue à Conakry.

Lors de cette rencontre, le secrétaire général de cette nouvelle plateforme a rendu publique une déclaration dans laquelle il se veut une plateforme nationale, entend œuvrer pour l’émancipation et l’insertion socioprofessionnelle des jeunes, lutter contre une jeunesse livrée à l’instrumentalisation et à la manipulation dues à la précarité et au chômage.

A l’entame de cette déclaration, Mamadou Barry, le secrétaire général de MERENA déclare : « durant des années, l’axe Hamdallaye-Kagbelen a été une preuve exemplaire dans le processus de démocratisation en république de Guinée. Sa vaillante population armée de courage et de détermination a participé activement et majoritairement mais aussi positivement à tous les processus de changement intervenu dans notre pays. D’ailleurs cela a valu à l’axe l’appellation « l’axe de la démocratie’’ ».

Selon lui, l’axe est soumis à de rudes épreuves par des manifestations causant de psychose, des réticences et d’entraves à tous les secteurs de la vie à la base, « des jeunes manipulés, instrumentalisés pour des fins politiques politiciens avec des promesses monts et merveilles, sont laissées pour compte », a souligné le secrétaire général de ladite plateforme MERENA.

Malgré des efforts, poursuit-il, « consentis çà et là, à travers des actions de paix et de l’unité nationale menées sur le terrain, ces manifestations enregistrent plus souvent des pertes en vies humaines, des infirmes à vie et des destructions de biens publics et privés. C’est pour tout cela, nous avons décidé en collaboration avec les citoyens à la base particulièrement les jeunes, de fédérer nos actions autour de cette plateforme », a ajouté Mamadou Barry.

Plus loin, le secrétaire général de MERENA a fait appel à la conscience de la jeunesse, afin de refuser de céder à la tentation et de tout faire pour rester mobilisés contre toute forme de manipulation que ça soit du côté de l’opposition ou du régime en place. « Nous restons mobilisés contre toute forme de manipulation d’ordre politique et de miser que sur l’opportunité notamment la formation et l’emploi, car la jeunesse, c’est le présent et l’avenir (…) », a-t-il insisté.

Par Yaya  Dramé

628-38-05-76

 

 

.

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire