Compte rendu du conseil des Ministres du 19 Mai 2017

Conakry, le 19 Mai 2017 – Sous la présidence de Son Excellence Monsieur le Président de la République, le Conseil des Ministres a tenu sa session ordinaire ce vendredi 19 mai 2017 avec l’ordre du Jour ci-après :

  1. MESSAGE DU PRESIDENT DE LA RÉPUBLIQUE
  2. COMMUNICATIONS

 2.1. Communication du Ministre de la Justice, Garde des sceaux relative à l’organisation de la réunion du conseil des Ministres de l’OHADA à Conakry, République de Guinée.

 2.2. Communication du Ministre des Postes et Télécommunication et de l’Economie Numérique relative au Projet d’identification Numérique pour le développement en Guinée (e-ID4D-Guinée).

2.3 Communication du  Ministre des Affaires Etrangères et des Guinéens de l’Etranger relative à la célébration de la journée de l’UA.

 III.        DÉCISIONS

  1. DIVERS

 

  1. AU TITRE DU MESSAGE

Le Président de la République a réitéré au Ministre de la Justice de poursuivre les réformes en vue de mieux protéger les citoyens et s’assurer du respect des lois.

Le Chef de l’Etat a mis l’accent sur la nécessité de mesures conservatoires que le Gouvernement doit prendre pour protéger les unités industrielles ayant fait objet de retour dans le portefeuille de l’Etat.

Le Président de la République a demandé au Gouvernement de veiller à une répartition concertée et cohérente des engrais agricoles dans le cadre de la campagne 2017 et à veiller à une meilleure organisation de la filière coton et de mettre un accent particulier sur la promotion de la filière café et cacao. Il a en outre demandé de veiller à la mise en œuvre des pépinières dans les zones sélectionnées à cet effet.

  1. AU TITRE DES COMMUNICATIONS

 Le Ministre de la Justice a fait une communication relative à l’organisation de la réunion du Conseil des Ministres de l’OHADA à Conakry.

Il a rappelé que la Guinée assure durant l’année 2017 la Présidence tournante de l’OHADA. Ce qui implique que la conférence des Chefs d’État et de Gouvernement (organe d’orientations politiques) est présidée par le Président de la République, le Conseil des Ministres de la Justice et des Finances (organe législatif et de décision) par le Ministre de la Justice et le Comité des experts par le Président de la Commission nationale OHADA.

Le Ministre a informé que la Guinée abritera deux réunions de Conseil des Ministres de l’OHADA. La 44ème Session du Conseil des Ministres se déroulera à Conakry du 8 au 9 juin 2017; la seconde réunion se tiendra à Conakry au mois d’octobre 2017.

Le Conseil des Ministres a apporté son soutien à l’organisation de ces réunions et recommande au Garde des Sceaux de veiller à une bonne organisation et à la participation de la Guinée aux activités de l’OHADA.

2.2. Le Ministre des Postes, des Télécommunications et de l’Economie Numérique a fait une communication relative au Projet d’identification Numérique pour le développement en Guinée (e-ID4D-Guinée).

Il a annoncé que le Gouvernement Guinéen veut faire de sa priorité le développement des systèmes d’informations intégrés, et plus particulièrement l’identification numérique en vue de bâtir des bases de données et disposer de statistiques fiables. C’est dans cette perspective que notre pays a exprimé son intérêt à être inclus dans le programme régional de la Banque Mondiale sur la mise en œuvre du système d’identification en Afrique.

Le Ministre a informé que la Guinée a été choisie à travers un processus concurrentiel pour être parmi les quatre premiers pays bénéficiaires de ce programme.

Il a précisé que la Banque Mondiale a justifié le choix de la Guinée par le fait qu’elle a démontré, au cours de l’année 2016, ses capacités d’absorption des ressources mises à disposition, dans le secteur des Technologies de l’information et de la communication (TIC).

Le Ministre a indiqué que la mise en place d’un système d’identification numérique en République de Guinée aura quatre avantages principaux, à savoir :

  1. Faciliter la mise en place d’une base de données fiable de la population pour une meilleure Gouvernance et une bonne coordination dans la mise à disposition  des services publics de base.
  2. Faciliter l’accès aux citoyens guinéens aux services publics (Etat civil, santé, éducation, sécurité sociale, etc.).
  3. Disposer de statistiques fiables permettant de bâtir des programmes et projets de développement cohérents tout en permettant de faire des économies substantielles en éliminant les duplications inutiles.
  4. Faciliter l’appropriation par la Guinée des outils et directives de la CEDEAO.

Il a soutenu que ce programme contribuera à l’atteinte des objectifs du plan National de développement Economique et Social (PNDES), plus particulièrement celui relatif à la ‘’Promotion d’une bonne gouvernance au service du développement durable’’.

Il a indiqué que la mise en œuvre du Système National d’Identification Numérique en Guinée exige une coordination de l’ensemble des parties prenantes (départements concernés) ayant un rôle dans ce projet.

 Le Ministre a rappelé que l’approche en Guinée est de développer des systèmes en fonction des besoins sectoriels ci-après :

ü Enregistrement des naissances et décès,

ü Identification biométrique des élèves et  étudiants,

ü Identification biométrique des fonctionnaires, des forces de défense et de sécurité,

ü Mise en place d’une base de données  des assurés sociaux (CNSS),

ü Mise en place d’une base de données pour les documents officiels, tels que les passeports, cartes d’Identité, cartes de séjour, visa, permis de conduire, carte-grises.

Le Ministre a indiqué que la mise en œuvre du Système d’Identification Numérique National représente pour la Guinée un moyen unique de rattraper son retard de développement en mettant à la disposition des citoyens un système fiable d’identification sur lequel pourrait s’appuyer l’ensemble des services aux citoyens (Etat Civil, Santé, Justice, Education, Sécurité Publique, Organismes sociaux, Nouvelles Technologies de l’Information).

Le Ministre a recommandé les mesures suivantes :

ü L’opérationnalisation de l’Agence Nationale de sécurité des systèmes d’information,

ü La mise en place du Centre d’Alerte précoce, de prévention et de réponse aux incidents informatiques,

ü La construction de bases de données mutualisées,

ü La sensibilisation des acteurs publics et privés.

Le Ministre a enfin indiqué que la Banque Mondiale a octroyé une enveloppe initiale de 44.750.000 dollars pour la mise en œuvre de ce programme. Ce montant peut être majoré de 15 millions de dollars.

Le Gouvernement apporte son soutien au Ministre et approuve le projet.

Le Conseil recommande une meilleure implication des différentes parties prenantes (Gouvernement et partenaires au développement) et l’harmonisation des différentes initiatives pour éviter les duplications.

Madame la Ministre des Affaires Etrangères et des Guinéens de l’Etrangers a fait une Communication relative à la célébration du 25ème Anniversaire de l’Union Africaine.

 Elle a rappelé que la célébration du 25ème anniversaire de l’Union Africaine est une occasion solennelle qui doit être magnifiée par des actes allant dans le sens de l’unification de l’Afrique qui est à la fois berceau et futur de l’humanité et qui a connu des péripéties dont ses filles et fils ne cesseront de se souvenir.

Le conseil a recommandé de mettre l’accent sur le thème de l’année de l’Union Africaine intitulé  » Tirer pleinement profit du dividende démographique en investissant dans la jeunesse » et d’organiser des panels autours des enjeux majeurs, de l’agenda et de la feuille de route de l’Union Africaine.

III.        AU TITRE DES DECISIONS

Le Conseil demande aux Ministères en charge des Transports, des Travaux Publics et de la Ville de prendre les dispositions urgentes pour désengorger les artères publiques et de réglementer la circulation des camions dans la ville de Conakry.

Le conseil a demandé au Ministre de la Ville et de l’Aménagement du Territoire de récupérer et ramener les domaines bâtis et non bâtis de Sans-fil et le Centre Emetteur de Kipé dans le portefeuille de l’Etat.

  1. AU TITRE DES DIVERS

Le Ministre du Budget a informé que les services des Douanes de l’Aéroport International Gbessia-Conakry ont arrêté un trafiquant de nationalité Bissau-guinéenne transportant une importante quantité de drogue incorporé dans son estomac, dans la nuit du Dimanche au lundi 15 mai 2017.

Avant de lever la séance, le Président de la République a donné de larges informations sur l’actualité nationale et internationale

Le Conseil des Ministres

Transmis par la Cellule de Communication du Gouvernement

 

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire