Boké: une mission du Ministère des Mines pour lancer les études techniques de la route du contournement

Une mission du Ministère des Mines et de la Géologie conduite par le Chef de Cabinet dudit département, Ahmed Sékou Kéita, a séjourné samedi, 03 juin 2017, dans la préfecture de Boké, avec pour objectif, ‘’ évaluer le niveau d’avancement des engagements pris au lendemain des récentes manifestations de rue et lancer les études techniques de la route contournant le centre-ville’’.

Dès son arrivée, la mission a échangé avec les autorités locales, les responsables des quartiers et districts, les membres de la Commission de suivi et de réflexion de la plateforme revendicative, de la Société civile ainsi que les représentants jeunes, femmes et des partis politiques.

A en croire le Chef de la délégation, les travaux dont le financement est déjà obtenu, seront exécutés par le Cabinet à renommée internationale, ‘’LOUIS BERGER’’ sur un délai de trois (03) mois.

Plantant le décor, le préfet de Boké, Mohamed Lamine Doumbouya a mis un accent particulier sur la sensibilisation des populations de sa sphère politique pour la préservation et consolidation des acquis en termes d’infrastructures.

En ses termes, le Gouverneur de la Région Administrative de Boké, général de Brigade, Siba Sévérin Lohalamou, a indiqué :

« Nous saluons le Ministère des Mines pour les efforts déjà fournis dans la prise en compte des points de revendication. La mission en place de la commission de suivi et de réflexion, la visite du Ministre de l’Energie, celle de la Direction générale de la SEG (Société des eaux de Guinée), l’augmentation substantielle de deux (02) heures additionnelles sur la fourniture du courant électrique, l’obtention des centrales thermiques et la réalisation de la route du contournement sont des acquis à saluer.

Au nom du département des Mines, Ahmed Sékou Kéita a invité les parties prenantes à privilégier la sensibilisation, le dialogue, pour la réussite du projet dont la réalisation permet de réduire les risques d’accidents mortels au niveau du centre-ville du Chef-lieu de la préfecture.

Un acte hautement salué par autorité et population de localité.

Par Mamadouba Camara

 

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire