CENI. Bakary Fofana va-t-il sauter lundi prochain ? Charles André, chef de la com. y croit !

Longtemps critiquée par l’opposition pour sa gestion, la commission électorale nationale indépendante (Ceni) pourrait changer de commandant le lundi prochain à l’issue d’une plénière. En tout cas, c’est ce que laisse entendre le directeur par intérim de la communication de ladite institution, Charles André Soumah, dans un entretien téléphonique accordé à la rédaction de Mediaguinee, hier vendredi 16 juin.

« Notre vision, c’est de destituer Bakary Fofana. Nous avons fait une plénière, c’était hier, on voulait juste mettre en place un instrument de transparence, cet instrument qui est le comité de trésorerie.  Parce qu’il y a pas mal de commissaires qui ont des soupçons sur lui par rapport à sa gestion, que ce soit sur la gestion humaine ou financière », révèle-t-il.

Ajoutant que « sur 19 commissaires qui ont assisté à la plénière, 18 ont demandé la mise en place de ce comité de trésorerie. Il était le seul à le contester. Vous savez la démocratie, c’est la loi de la majorité. Nous avons fait une pétition, il y a eu 17 signataires pour sa (Bakary Fofana) destitution. Maintenant, on va essayer de faire cela lundi. Il y a les deux Bakary qui n’ont pas signé la pétition, Bakary Fofana et Bakary Mansaré « .

 » Il y aura deux candidats, lui-même (Bakary Fofana) peut être candidat. Mais pratiquement une fois il est déjà dans le rétroviseur des commissaires comme un commissaire qui gère mal la chose publique, finalement, il n’y’aura que deux candidats potentiels. Les candidats ne se sont pas déclarés encore mais, ce sont les deux de la société civile, c’est ce que la loi recommande« , a confié Charles André Soumah.

Par Elisa Camara

+224 654 95 73 22

               

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire