Mali: quatre civils et un militaire malien tués dans l’attaque à Bamako

Le bilan de l’attaque jihadiste ayant visé dimanche des étrangers près de Bamako s’est alourdi, passant de deux à cinq personnes tuées par les assaillants, a annoncé lundi le ministre malien de la Sécurité, le général Salif Traoré.

« Un militaire malien a été tué, et quatre civils », a déclaré le ministre lors d’une conférence de presse, citant pour ces derniers les nationalités gabonaise, chinoise, portugaise et malienne.

Un Français et un Suédois portés disparus « ont été retrouvés », a-t-il ajouté.

De précédents bilans faisaient état de deux tués, dont une cliente franco-gabonaise. Mais le ministère français des Affaires étrangères n’a pas confirmé, faisant état de « vérifications pour déterminer la présence éventuelle de ressortissants français parmi les victimes » et ajoutant qu’un Français était « porté disparu ».

La Haute représentante de l’Union européenne (UE), Federica Mogherini, a indiqué qu’un ressortissant portugais travaillant pour la mission européenne de formation de l’armée malienne (EUTMMali) et une Malienne employée par la délégation européenne à Bamako faisaient partie des personnes tuées.

AFP

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire