Eventuelle mise en place des Maisons de justice : ce qu’en pense Mamadi Kaba de l’INIDH

Joint par MEDIAGUINEE, le président de l’Institution Nationale Indépendante des Droits de l’Homme (INIDH), Mamadi Kaba s’est exprimé ce vendredi 23 juin 2017, sur l’éventuelle mise en place des maisons de justice pour permettre aux citoyens d’accéder  à la justice à moindre coût. Un texte qui vient être validé à Conakry au cours d’un atelier de formation entre les magistrats, auxiliaires de justice, les acteurs de la société civile et les experts.

Selon, Mamadi Kaba, « C’est une très bonne chose que l’idée soit en discussion. Cela fait un bon moment que nous réclamons cela avec insistance. Donc, nous nous réjouissons du faite que les discutions aient déjà commencées sur ce sujet. A mon avis, ce serait bien que nous soyons associés à ces échanges. Je ne sais pas pourquoi nous avons été encore une fois ignoré dans les échanges aussi importants que l’accès des populations à la justice », dira-t-il entre autres avant d’ajouter :

« J’espère que ce n’est pas tard qu’on nous associe à l’ensemble du processus parce que je pense que nous avons un rôle capital à jouer pour la réussite de ce processus. C’est pratiquement le dernier recourt que nous avons pour rapprocher les populations de notre système de justice et rétablir la confiance ».

Poursuivant, il a tenu à préciser : « Nous n’avons pas droit à l’échec parce que un échec permettrait de créer un désespoir chez les populations. Et, il nous sera désormais difficile de trouver des voies et moyens pour rapprocher les positions, rapprocher les populations de la justice et rétablir la confiance entre les justiciables et l’institution de justice. Pour cela, il ne faut écarter personne. Il faut travailler avec nous pour que le scrutin prochain soit assuré. Nous souhaitons plein succès à l’ensemble du processus et nous invitons tous les partenaires au développement et tous les amis de la Guinée à y mettre du sien pour que les objectifs recherchés à travers le processus soient pleinement atteints. Et que l’institution de justice soit rapprochée des justiciables et que les populations trouvent facilement accès à la justice », a-t-il conclut.

Par Elisa Camara             

+224 654 95 73 22

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires


TAG


Laisser un commentaire