La Chine frappée par une épidémie de diabète

Des millions de ressortissants de l’Empire du Milieu souffrent de cette maladie caractérisée par un taux de sucre trop élevé dans le sang.

La Chine connaît la plus grande épidémie de diabète au monde, avec environ 11% de ses habitants adultes souffrant de cette maladie métabolique, selon une vaste enquête nationale publiée mardi aux Etats-Unis. Trente-six pour cent sont prédiabétiques.

Cette étude, publiée dans le Journal of the American Medical Association (JAMA), a été effectuée en 2013 auprès de 170’287 participants. Les chercheurs ont mesuré la glycémie de chacun d’entre eux à jeun. Une personne est considérée comme diabétique lorsque son taux est supérieur à 126 milligrammes/décilitre de sang, et prédiabétique lorsque le taux se situe entre 105 et 126 mg/dl.

L’hyperglycémie résulte de deux anomalies, un dysfonctionnement du pancréas qui fabrique l’insuline ou une résistance de l’organisme à cette hormone.

Parmi les personnes diabétiques en Chine, 36,5% étaient au courant de leur maladie dont 32,2% suivaient un traitement. Parmi les personnes traitées 49,2% contrôlaient leur glycémie.

Hans plus touchés

La fréquence du diabète parmi les participants chinois tibétains et musulmans est nettement plus faible que dans la population Han, très majoritaire. Ainsi, 14,7% des Hans sont diabétiques, 4,3% des Tibétains et 10,6% des musulmans.

La prévalence du diabète adulte en Chine (10,9%) est proche de celle des Etats-Unis, où, en 2014, 9,3% des adultes américains (29,1 millions) souffraient de cette maladie, selon un rapport des centres fédéraux de contrôle et de prévention des maladies (CDC).

Quant aux prédiabétiques, ils représentaient aux Etats-Unis 37% de la population (115 millions), soit la même proportion qu’en Chine, selon ce rapport.

Avec environ 1,09 milliard d’adultes en Chine continentale en 2013, 388,1 millions pouvaient être prédiabétiques, dont 200,4 millions d’hommes et 187,7 millions de femmes, selon l’étude chinoise publié dans JAMA.

Le diabète est une cause majeure de cécité, d’insuffisance rénale, d’accidents cardiovasculaires et d’amputation des membres inférieurs. Selon l’OMS, 1,5 million de décès ont directement résulté du diabète en 2012 et 2,2 millions ont été attribués à l’hyperglycémie.

ats

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire