Tountouroun (Labé) : des vaches et des moutons intoxiqués dans une décharge

Les citoyens du district de Djohè, dans la sous-préfecture de Tountouroun, montent au créneau pour exprimer leur mécontentement par rapport au maintien, dans leur localité, de la décharge de la préfecture de Labé. Selon eux, cette décharge, en plus des odeurs nauséabondes qui s’y dégagent, nuirait à leur cheptel, qui serait sur le point de disparaître. Au micro de Mediaguinée, Mamadou Bachir Sow laisse entendre que 7 de ses vaches auraient été intoxiquées après avoir mangé des déchets dans ladite décharge.

« Si ces vaches meurent, même les charognards et d’autres animaux n’osent pas toucher à leurs cadavres, car ils sont déjà empoisonnés. Nous sommes fatigués de cette situation. S’ils ne peuvent pas délocaliser la décharge, ils n’ont qu’à nous aider à avoir où rester, afin de pouvoir vivre sainement et d’élever notre cheptel. Moi seul, j’ai perdu 7 têtes », explique l’éleveur.

Sur la même foulée, une autre victime nous confie qu’il a perdu plus de 12 bêtes.  Très remonté, Ousmane Diallo a expliqué le calvaire qu’il vit avec la présence de la décharge à côté.  « J’ai perdu en tout douze moutons et 10 vaches. C’est pourquoi, je demande à ce qu’on nous vienne en aide, car si cette décharge reste dans cette localité, nous allons tout perdre. Donc, je lance un appel à l’endroit de la délégation spéciale pour que cette décharge soit délocalisée », plaide Ousmane Diallo.

A noter que toutes nos tentatives pour joindre le président de la délégation spéciale de Labé, Elhadj Mamadou Cellou Daka Diallo, ont été vaines.

Amadou Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé

620 44 25 83

 

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire