Neymar à Paris, Pelé a dit oui !

Parce qu’il est l’héritier désigné de Pelé, Neymar accorde forcément une forte valeur à l’aval de son aîné légendaire, qui valide son choix de rejoindre la Ville lumière.

Entre rois, on se comprend évidemment… « Un Roi à Paris », c’est justement le titre qui ce vendredi matin barre la une du quotidien L’Equipe, ouverture sur pas moins de dix-huit pages consacrées au plus gros transfert de l’histoire du football et à l’arrivée, moyennant donc 222 M€, de Neymar au PSG pour 5 ans.

 Félicitations Neymar Jr, bonne chance dans ton nouveau challenge 

A quelques heures de l’arrivée de l’attaquant brésilien dans la capitale, c’est un autre souverain, le Roi Pelé en personne qui a réagi à la nouvelle qui ébranle le monde du ballon rond et bien au-delà… Le lauréat de trois Coupes du monde (1958, 1962, 1970) s’est lui aussi fendu d’un tweet pour souhaiter bonne chance à celui que l’on présente et que lui-même considère comme son héritier, même s’il est encore très loin de son palmarès: « Félicitations Neymar Jr, bonne chance dans ton nouveau challenge. Paris est une belle ville, une de mes préférées au monde« , assure Pelé, qui accompagne ses paroles d’une photo en noir et blanc le montrant en 1971 défilant sur les Champs-Elysées et brandissant la Coupe Jules Rimet conquise un an plus tôt au Mexique.

https://twitter.com/Pele/status/893216088439259136?ref_src=twsrc%5Etfw&ref_url=http%3A%2F%2Fwww.football.fr%2Ftransferts%2Farticles%2Fneymar-a-paris-pele-a-dit-oui-935056%2F

Pelé avait eu droit à l’époque à un accueil presque digne d’un chef d’Etat. On ignore encore de quoi sera faite la présentation de Neymar au public parisien, mais son aîné valide ainsi sa venue au PSG. Un symbole d’importance quand, comme ces deux-là, on partage autant. Entre un même club, Santos, et bien sûr cette filiation qui, confortée par l’adoration du peuple brésilien, se prolonge sous le maillot de la Seleçao, dont Pelé reste le meilleur buteur, mais que Neymar (52 buts, 77 sélections), du haut de ses 25 ans et de son talent, peut légitimement viser à seulement trois longueurs de Romario, dix de Ronaldo et quinze de sa majesté Pelé. Un objectif parmi tant d’autres pour la nouvelle idole de Paris.

Source: football.fr

 

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire