Hadj 2017 : c’est l’enfer pour se faire vacciner !!!

Les préparatifs du hadj 2017 commencent en Guinée sous de mauvais auspices. Ce mardi 08 août 2017, notre reporter a fait un tour au Centre Islamique de Donka où des centaines de personnes font la queue pour se faire vacciner.

Un désordre indescriptible y règne. Les pèlerins sont confrontés à d’énormes difficultés sur le plan organisationnel. Interrogés par notre reporter, certains pèlerins accusent les organisateurs du hadj 2017. D’autres, par contre, indexent les services de sécurité dans ces dysfonctionnements.

Trouvée sur place, Nagnouma Kouyaté, âgée d’une cinquantaine d’années, a déclaré ceci : « depuis le lundi dernier, on passe toute la journée ici. On n’arrive pas à avoir le vaccin. C’est mal organisé. Au moins, ils devaient faire ça dans des centres de santé. C’est-à-dire une table dans chaque centre de santé ou même dans la cour du centre islamique. Mais, une seule ligne ou deux lignes pour des milliers de personnes, ça ne peut pas aller. Le samedi, ils ont travaillé de 6 heures à 11h 30mn, ils n’ont pris que 60 personnes ».

Mamadou Mouctar Sow nous a confié dans une langue locale : « les agents de sécurité laissent passer des gens à la porte à cause de 5.000 GNF, tandis que parmi nous, il y en a qui viennent de Coyah ou de Dubréka. Ceux-ci sont là depuis 5h. Il y a également des personnes qui viennent à 10h et les policiers les font passer devant les premiers arrivants, parce qu’ils leur ont payé de l’argent. Ça, c’est vraiment dommage. Il n’y a pas une bonne organisation. En plus, le nombre qui est destiné à ce beau monde est vraiment insuffisant ».

A noter qu’au moment où nous quittions les lieux, il y avait une bousculade inimaginable dans les rangs, pour accéder à la salle de vaccination et aucune mesure n’était prise par les autorités pour remédier à cette situation déplorable.

Par Yaya Dramé

628380576

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire