Tracasseries à la frontière de Kourémalé: Guinéens et Maliens mettent en place une commission mixte

Guinéens et Maliens ont mis en place lundi dernier une commission mixte pour veiller aux déplacements à la frontière de Kourémalé.

La traversée de Kourémalé, frontière entre Guinée et Mali, était au centre d’une réunion à Siguiri.

Cette rencontre vise à faciliter les activités frontalières entre le Mali et la Guinée.
Au cours de cette rencontre, les deux parties ont exploré toutes les pistes en vue de soulager les populations, souvent confrontées aux tracasseries. Les Guinéens, selon des témoins, sont les plus exposés.
« Traverser la frontière de Kourémalé est comme déplacer une montagne même si toutes les pièces sont au complet. Vous êtes obligé de mettre la main à la poche. Ce district frontalier est devenu de nos jours un champ de bataille pour les commerçants mais aussi et surtout pour les passagers et chauffeurs. Le constat révèle que ce sont les Guinéens qui en payent le plus lourd tribut », dit un habitué de cette route.

Mamadi Kallo, élève guinéen, en partance pour le Mali pour les grandes vacances, de déclarer : « Vraiment, je suis déçu du Mali. J’ai sollicité cette-fois-ci d’aller faire mes vacances au Mali. Lors de mon passage à la frontière, tous mes papiers étaient au complet, c’est forcé de payer 400 fcfa surtout pour les Guinéens. On laisse les Maliens mais pas de tolérance pour les Guinéens ».

Par Moussa Koutoubou Condé, correspondant à Siguiri

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire