Conakry : le Premier ministre Mamadi Youla préside la célébration de la journée internationale de la jeunesse

« Les jeunes édifient la paix. » C’est le thème retenu cette année pour célébrer le 17è anniversaire de la journée internationale de la jeunesse. En Guinée, c’est la bluezone de Kaloum qui a servi de cadre ce samedi 12Août 2017, pour la célébration de ladite journée sous la haute présidence du Premier ministre Mamadi Youla qui avait à ses côtés plusieurs invités de marque.

En présidant  cette cérémonie, le premier ministre a invité les jeunes à se débarrasser de la peur, des préjugés, des calculs politiques, ethniques, régionalistes et de placer la Guinée au cœur de toutes leurs préoccupations et actions.

« A l’occasion de cette journée, je vous invite à agir en posant dans toutes les circonstances de votre existence des actes qui honorent l’éducation de nos parents et qui font de vous des citoyens dont le pays à si grand besoin. Soyez dans votre vie de tous les jours des acteurs de paix et de cohésion nationale. Débarrassez-vous de la peur de l’autre. Allez au-delà des préjugés et des calculs politiques, ethniques, régionalistes et placez la Guinée ce beau pays au cœur de vos préoccupations et actions. En ce qui concerne le gouvernement, je peux vous assurer de notre volonté de continuer à nous impliquer pour assurer un meilleur avenir à nos jeunes. Nous nous n’oublions pas que les difficultés auxquelles, les guinéens sont confrontés et qui sont réelles constituent une étape d’un processus qui devrait nous mener vers une Guinée émergente dans laquelle chaque guinéen aura sa place », a-t-il rassuré.

Selon lui (Mamadi Youla), cette célébration de la journée internationale de la jeunesse est une occasion de rappeler les engagements des gouvernements du monde entier de promouvoir en particulier auprès des jeunes en vue de leur épanouissement intégral pour le programme mondial de la jeunesse à l’horizon 2030 et au-delà.

Ce programme, déclare-t-il, « identifie 15 domaines d’interventions prioritaires en faveur des jeunes. Ces domaines constituent des axes d’inventions des différents départements. Parmi ces priorités figurent en bonne place la question de l’insertion socioéconomique des jeunes qui est aujourd’hui une source de préoccupations pour les jeunes et pour  les familles. »

S’adressant aux jeunes, le patron de la primature a aussi interpellé les jeunes à la redécouverte des valeurs ancestrales en ces termes : « Je voudrais vous demander d’aller à la découverte plutôt de redécouvrir nos valeurs ancestrales, de vous éloigner de toutes ces idéologies importées de ses paradis artificiels, qui finalement ne servent par asservir de ceux qui les embrassent. Nous avons des valeurs et richesses alors redécouvrez  ces valeurs car, toutes ces idéologies qu’elles nous importent ne nous amènent  nul part.  Chers jeunes et surtout chers leaders des jeunes, appropriez-vous ces questions et soyez les vecteurs pour leurs diffusions », dira-t-il entre autres.

Selon Cheick FALL, représentant de l’UNFPA, la construction de société pacifique, cohérente et résiliente ne peut se faire sans une participation pleine et intelligente de la jeunesse. « Investi en eux de manière à accroitre leurs capacités et créer des opportunités qui leur permettent d’exploiter tous leur potentiel dans la vie, sont des conditions indispensables pour leur engagement dans les affaires publiques. Si nous voulons un monde plus pacifique, nous ne pouvons plus nous permettre d’oublier les jeunes », a-t-il déclaré, avant de rassurer que son institution (UNFPA) continuera à soutenir les efforts des gouvernements et de la société civile en vue de développer la Guinée.

De son côté, le ministre de la Jeunesse, Moustapha Naité a fait remarqué que la célébration de la journée internationale de la jeunesse constitue une ultime occasion d’attirer l’attention de la communauté internationale sur les problématiques liées à la jeunesse ainsi que de mettre en avant le potentiel des jeunes en tant que partenaires de la société d’aujourd’hui et de demain.

« Pour nous les responsables en charge de ce secteur, il s’agit aujourd’hui d’une célébration annuelle des jeunes femmes et hommes en tant qu’acteurs essentiels du changement mais aussi d’une opportunité d’attirer l’attention internationale sur les défis et les épreuves auxquels ils font face », a-t-il souligné.

Ces défis et épreuves, poursuit le ministre Naité, ont pour noms entre autres, le chômage, la pauvreté, la marginalisation, l’extrémisme, l’autonomisation, la participation, la migration irrégulière. « Par rapport à ces épreuves et défis à relever qui compromettent la paix et le développement de nos pays. Il est donc impératif que des discussions thématiques ainsi que des campagnes d’information prennent place ce 12 Août 2017 dans le monde afin d’amener les Etats, les partenaires au développement et le public en général à comprendre les besoins des jeunes, à renforcer et appuyer les politiques mises en place pour les aider à surmonter ces défis qu’ils affrontent au quotidien en vue de leur participation effective à la réalisation du progrès ambitionné par tous », a-t-il conclu.

A noter que cette cérémonie a pris fin par la remise officielle des matériels d’équipements de la pêche, qui a aussi précédé au lancement les travaux des ateliers préfectoraux, d’amendements et de pré-validation des textes juridiques qui doit se tenir du 14 Août au 04 Septembre 2017 sur toute l’étendue du territoire national.

Par Yaya  Dramé

+224 628380576

 

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire