GG Rentrée 2017-2018 (Par Lamine Guirassy)

Ça y est, on largue les amarres pour cette nouvelle saison, la saison 10 sur Espace Fm. Tout le plaisir pour nous de savoir compter sur vos soutiens, votre fidélité et votre attachement à tous nos programmes mais bien plus particulièrement aux Grandes Gueules.

Toute la team au grand complet, avec la même motivation, la même volonté toujours plus ardente de vous servir, d’être au service de notre nation, se tient à votre disposition pour de nouvelles sensations, pour toujours plus de débat démocratique, pour encore et encore plus de révélations et de dénonciations.

Notre leitmotiv, vous le savez, reste intact : suivre et accompagner la marche du pays vers plus de démocratie, de paix, d’Etat de droit et de développement, pour que soient améliorées la gouvernance locale et les conditions de vie de nos compatriotes.

Après deux mois de trêve, nous voici donc répartis pour une nouvelle aventure qui durera dix mois.

Dans un instant, pour commencer, nous nous livrerons à une radioscopie sans complaisance de l’état de notre nation, pour arriver à un constat, pas des meilleurs.

Sur le plan de la démocratie, on en est aux sempiternelles querelles de clocher, malgré quelques évolutions, c’est encore le flou au sujet de la tenue des élections communales. Pendant ce temps, l’opposition, déchirée, en lambeaux, tente de se réorganiser pour faire front contre le pouvoir d’Alpha Condé. Le président Alpha Condé qui continue de voyager, qui fait des nominations qui déroutent et font jaser.

Sur le plan des infrastructures, de l’école, de la santé, de l’énergie, pas grand-chose à se mettre sous les dents. L’état de nos routes, de nos hôpitaux et centres de santé, ne s’est guère amélioré. La desserte en eau et en électricité, non plus.

Pendant ce temps, la route continue de faire plus de victimes. De nombreuses vies humaines, ont été encore arrachées à notre affection. La faute à l’incurie des gouvernants qui ne daignent toujours pas à doter le pays de centres de visite technique automobile, alors que les états généraux du secteur de la sécurité, annoncés suite au drame de Dubréka, se font toujours désirer.

Comble de la désolation, le 22 Août dernier, mardi noir pour les populations de Dar-Es Salam, notamment celles qui cohabitent avec la grande décharge sauvage de Conakry ; surprises par des coulées de boue, sans précédent, suite à de fortes inondations, 10 d’entre elles, ont été tuées. Depuis, pas la moindre enquête, les choses restent en l’état, les habitants de Comboss, abandonnés à leur triste sort !

​​​Ainsi va la Guinée, Ainsi va le pays d’Alpha Condé, le pays du président en exercice de l’Union africaine, un pays à la croisée des chemins, qui doit affronter d’importants scrutins électoraux, pas moins de trois, les communales de cette année, on l’espère, les législatives en 2018 et une présidentielle en 2020, une élection à laquelle l’actuel locataire du palais Sékoutoureya, n’a pas le droit de se représenter.

Voici donc à grands traits, le tableau de bord de notre pays, la Guinée, à l’orée de cette Rentrée 2016-2017 !

​​Bienvenus !

Lamine GUIRASSY 

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire