Clôture de la 1ère revue annuelle des EPA: Mamady Youla invite à plus de transparence, de redevalibilité et d’efficacité dans l’utilisation des fonds publics

Conakry, le 6 Septembre 2017 – Organisés par le Ministère du Budget dans le cadre de l’atteinte des objectifs fixés par le Gouvernement, les travaux de l’atelier de la première revue annuelle des Etablissements Publics Administratifs de notre pays (EPA), ont été clôturés ce mercredi à Conakry.

Présidée par le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, la rencontre a été marquée par la présentation du compte rendu du travail effectué depuis trois jours. A savoir : la Cérémonie d’ouverture, la Synthèse des présentations, la Synthèse des débats, et les Propositions de Résolutions.

Au terme de ces trois jours d’intenses échanges, et d’analyses, il s’agit désormais pour le Ministère du Budget, tutelle financière de ces organismes publics, de mettre le cap sur la mise en œuvre des recommandations issues de ces rencontres. C’est pourquoi, Dr Mohamed Lamine Doumbouya à suggéré que le comité technique poursuive sa mission, en partenariat avec les établissements publics de l’Etat (EPA), pour élaborer très rapidement un plan d’action avec des indicateurs de suivi précis pour que d’ici la prochaine revue :

– les EPA ici présents disposent de l’ensemble des organes de gestion requis ;

– le mécanisme de financement des EPA soit plus fluide et tienne compte des spécificités ;

– les EPA disposent de canevas standardisés pour produire leurs rapports financiers ;

– tous les cadres dirigeants des EPA connaissent et maitrisent les lois et textes qui encadrent l’élaboration et l’exécution du Budget ;

– tous les outils de pilotage de l’exécution budgétaire soient mis à la disposition des EPA de manière à compléter l’arsenal réglementaire ;

– un mécanisme d’évaluation des performances des EPA soit mis en place.

« Nous devons faire de telle sorte que la prochaine revue ne traite pas des mêmes problèmes que nous avons discutés lors de cette revue, autrement nous aurions échoué. Il n’est pas souhaitable que l’on parle de nouveau des cadres institutionnels incomplets lors de la session de 2018. Pour y arriver, nous devons tous nous mobiliser. Les EPA et leurs responsables doivent rester devant et non derrière. Nous voulons qu’ils assument entièrement les responsabilités que nos textes leur ont reconnues. » A-t-il ajouté.

S’inspirant des objectifs de la toute première revue annuelle et en droite ligne du Plan National de Développement Economique et Social 2016-2020, les représentants des EPA voulant réellement jouer leur partition en vue de contribuer à la promotion du développement socioéconomique de notre pays, ont salué l’initiative de cette première revue et encouragent le département à mettre un accent particulier sur la mise en œuvre effective des recommandations qui ont été formulées au terme de ces trois (3)  jours de travaux, dont les principales sont :

– La correction des insuffisances d’ordre institutionnel par la nomination des responsables notamment du pool financier par les autorités compétentes et la désignation diligente des membres des Conseils d’administration par les départements concernés ;

– Le renforcement des ordonnateurs en les dotant de services d’appui notamment ceux des affaires financières (SAF) ;

– Et l’organisation très prochaine d’un atelier regroupant tous les acteurs du pool financier des EPA devant aboutir à l’élaboration d’un canevas de présentation des comptes financiers.

Pour sa part, le Premier Ministre a inscrit la revue annuelle des EPA dans le cadre de l’amélioration de la gestion des finances publiques au regard des meilleures pratiques internationales en la matière. Mamadi Youla a exprimé à cette occasion, la satisfaction de son Gouvernement pour les recommandations retenues et les conditions dans lesquelles, s’est tenue cette revue annuelle.

Avant de clore ce premier rendez- vous des Etablissements Publics Administratifs, le Chef du Gouvernement a réaffirmé au nom du Président Alpha Condé et au nom du Gouvernement, la disponibilité de son équipe d’accompagner le ministère du Budget dans la mise en œuvre des recommandations faites, en vue d’assainir la gestion des finances publiques, gage d’une stabilité politique, économique et sociale.

Au terme des échanges entre participants, le comité technique a proposé trois (3) résolutions :

1.Institutionnalisation de la Revue Annuelle des Etablissements Publics Administratifs de l’Etat en République de Guinée ;

2.Création au Ministère du Budget d’un service dédié chargé du suivi des Etablissements Publics Administratifs de l’Etat en République de Guinée ;

3.Transmission des comptes financiers certifiés et approuvés par les Conseils d’administration au Ministère du Budget au plus tard le 30 juin de l’année suivante.

La Cellule de Communication du Gouvernement

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire