Mandiana : le tronçon Siramanah- Djilengbè dans un piteux état

C’est suite à plusieurs plaintes des usagers que l’on a découvert ce tronçon Siramanah- Djilengbè  qui se trouve aujourd’hui dans un piteux état.

Cette localité qui relève de la préfecture de Mandiana est  vraiment enclavée : aucune de ses routes n’est dans un état satisfaisant. En cette période des pluies, c’est un véritable casse-tête pour ses pauvres usagers.

Pour atteindre Djilengbè, distant de deux (2) kilomètres, il faut 2 heures. « Aujourd’hui, vraiment, la route reliant Siramanah à Djilengbè n’est pas comme une route digne du nom. Les jeunes de Siramanah se sont mobilisés pour faire quelque chose. Mais ce ne sont que des cailloux qu’ils ont utilisés pour faire cette route. », témoigne Mohamed 5 Keïta, un usager.

À noter que dans ces zones enclavées, les 90% des routes sont dans un état impraticable.   La population de Djoma Wagna, en général, reste préoccupée par cette situation qui devrait interpeller les autorités compétentes. Les citoyens de Siramanah et de Djilengbè ne diront pas le contraire.
Moussa Koutoubou Condé, correspondant à Siguiri

+224622478601

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire