Mamady Condé, ambassadeur de Guinée aux USA: « la restriction de visa américain à la Guinée ne concerne pas le grand public »

Les Etats-Unis ont sanctionné mercredi la Guinée qu’elle juge « récalcitrante » pour le renvoi de ses ressortissants en situation irrégulière vivant sur leur sol. Mamady Condé, ambassadeur de Guinée à Washington a déclaré mercredi sur Espace fm que cette restriction de visas ne concerne pas le grand public.

« Elle porte, dit-il, sur les catégories de visa de non-immigrants de type B (commercial, loisir), F (étudiant, universitaire), J (visiteur d’échanges), M (étudiant, professionnel professeur). Tous les autres types de visas ne sont pas concernés comme diplomatiques. Ce n’est pas le grand public, mais plutôt les officiels et leurs familles pour les types de visas B-F-J et M. »

« Pour nous, c’est une surprise. (…) A ce jour, aucune liste n’est en souffrance entre la partie américaine et la partie guinéenne. Toutes les listes ont été exécutées et les types de voyage ignorés. C’est vraiment abracadabrantesque de constater qu’aujourd’hui ils ont pris des sanctions à partir de ce matin pour les types de visas B-F-J-M au niveau de leur ambassade à Conakry », regrette le diplomate guinéen. Espérant que « la sanction va être très rapidement levée d’autant plus qu’il n’y a pas de contentieux en réalité, tout a été fait. Tout ».

Selon nos informations, ils sont à ce jour plus de 2000 guinéens en situation irrégulière aux Etats-Unis d’Amérique.

Mamadou Savané

+224 622290565

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




3 thoughts on “Mamady Condé, ambassadeur de Guinée aux USA: « la restriction de visa américain à la Guinée ne concerne pas le grand public »

  1. TDA

    Gouvernement de résolution de crise seulement qui justifie leur travail, si on travaillait réellement cette situation ne devrait pas arrivée, mais on laisse d’abord la situation se pourrir avant de se pencher sur le dossier. Les autres ont montré qu’ils sont en avance sur nous !!!!!!

    Repondre
    1. MANZO

      Si le gouvernement Alpha Condé avait facilement obtempéré aux injonctions américains, je parie qu’il aurait directement été taxé d’anti-ufdg.

      Repondre
      1. MANZO

        Erratum:
        Si le gouvernement Alpha Condé avait facilement obtempéré aux injonctions américaines, je parie qu’il aurait directement été taxé d’anti-ufdg.

        Repondre

Laisser un commentaire