Coopération : l’ambassadeur de France en Guinée chez le ministre Bantama Sow

Le nouveau ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique, Sanoussy Bantama Sow continue de s’entretenir avec certains partenaires stratégiques de son département.  Après l’ambassadrice de la Turquie en Guinée dans la semaine dernière, il a reçu hier mercredi 20 septembre en audience l’ambassadeur de la France en Guinée, Jean-Marc Grosgurin.

Au cours de cette visite, le renforcement de la coopération dans le domaine culturel a été largement débattu par les deux hommes. Au sortir de ladite rencontre, le diplomate français a déclaré : « J’ai souhaité rencontrer le nouveau ministre parce que c’est pour nous ambassade de France et nous France, un important secteur dans lequel nous pouvons coopérer encore d’avantage. Nous avons évoqué aujourd’hui les différents projets et puis les vecteurs importants de notre coopération notamment le centre culturel franco-guinéen. Il y a des projets qui vont se faire mais à travers le CCFG, bien sûr la continuation des évènements qui ont lieu dans le cadre de Conakry Capitale mondiale du livre. Et, il y a beaucoup de choses pour une dynamique encore une fois que la France et la Guinée vont dans un domaine qui nous ont très cher dont il s’agit de promouvoir les artistes guinéens. Plusieurs projets ont été étalés sur la table pouvant permettre à la relance et la promotion de la culture des deux pays. Le CCFG sera le point culminant des démarches qui seront engagées, surtout en cette étape où Conakry est choisie comme Capitale mondiale du livre », a précisé M. Jean-Marc Grosgurin

De son côté, le porte-parole du Ministère, Jean Baptiste Williams a formulé les attentes de leur département en ces termes : « Monsieur le ministre s’est réjoui d’abord de cette visite de l’ambassadeur de France en Guinée. Au cours de cette visite sur s’est déroulée sur plusieurs sujets, il avait des attentes par rapport à la formation surtout pour le renforcement des capacités des agents de service. Egalement le renforcement de la capacité professionnelle par exemple aux artistes  de la chaine », a-t-il souligné.

Poursuivre, Jean Baptiste Williams dira que l’ambassadeur et Monsieur le ministre Bantama Sow se connaissaient. « Mais maintenant qu’ils ont en partage la culture, le sport et le patrimoine historique, je crois que les choses vont aller de mieux en mieux. Et le ministre a promis de coopérer avec le CCFG. Parce que c’est l’un des rares centres qui est à la fois français et guinéens. Chez les autres, c’est les centres culturels français. Je crois que nous sommes un des rares centres à avoir cette double occasion d’être centre franco-guinéen. Donc au même titre que la France accorde sa part au budget, la Guinée aussi y apporte du sien. Chose qu’on ne dit pas souvent et le ministre a promis de relever pour la prochaine fois, la part que la Guinée doit apporter justement à ce paquet budgétaire », a conclu le porte-parole du ministère des sports, de la culture et du patrimoine historique.

Yaya  Dramé

+224 628380576     

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires


TAG


Laisser un commentaire