New York : Alpha Condé à  la 72e session ordinaire des Nations Unies, une mission bien accomplie

Après avoir pris part à la 72e session ordinaire des Nations Unies à New York au cours de laquelle d’intenses activités ont été enregistrées, le président Alpha Condé  a rejoint le bercail ce vendredi 22 septembre 2017 à bord de la compagnie Air France.

N’en déplaise aux contempteurs, le président en exercice de l’Union Africaine était la véritable vedette de cette 72e session ordinaire de l’Assemblée générale des Nations Unies.

Il était sollicité non seulement par ses pairs africains mais aussi par certains  grands leaders de l’Occident. C’est grâce à son leadership que la Guinée et le continent africain ont fait entendre leurs voix tout au long de cette grande rencontre planétaire.

Pour s’en convaincre, voici le déroulé de l’agenda du président guinéen lors de ce rendez-vous international.

Arrivé le dimanche 17 septembre 2017, Alpha Condé prendra ses quartiers dans l’hôtel US Plazza de Manhattan à New York  pour se reposer après une longue traversée de l’océan atlantique.

Dès le lendemain lundi 18 septembre, le branle bas des combats a commencé. Il convoque les chefs d’Etat et de gouvernement de l’Afrique en marge des débats de la 72e session pour convenir de la position du continent sur le thème choisi, à savoir : « Paix et vie décente pour tous sur une planète préservée ».

Le mardi 19 septembre, Alpha Condé  prononce son discours historique à la tribune des Nations Unies. Le troisième chef d’Etat à intervenir après les  présidents brésilien et américain. Au cours duquel discours il affirmera que l’Afrique a décidé de prendre son destin en main d’où la prise en charge de l’autonomie financière de l’organisation continentale.

Dans la soirée, le président Donald Trump rencontre  huit chefs d’Etat africains dont le Prof Alpha Condé qui parlera  au nom de ses pairs pour dire à l’homme le plus puissant de la  planète la position africaine dans les grands dossiers politiques et les  conflits internationaux. Comme pour dire que  désormais le continent noir ne parlera que d’une seule voix pour se faire entendre.

Le mercredi 20 septembre, rencontre entre le Président en exercice de l’UA et le personnel africain du système des Nations Unies pour la maximisation de la contribution du continent au concert des nations. Au cours de cette réunion, les discussions ont pivoté autour de la nécessaire et indispensable réforme de l’UA et de l’avance 2020-2060.
Aussi, les participants ont-ils  félicité le Professeur Alpha Condé, qui depuis son élection a parcouru l’Afrique et le monde pour faire entendre  la voix de l’Afrique.

Après le forum sur la jeunesse dont le thème a fait l’objet de fructueux débats entre dirigeants africains et partenaires au développement: « Tirer pleinement profit du dividende démographique en investissant dans la jeunesse », moteur de développement du continent diligenté par le ministre de la jeunesse et de l’emploi jeune Moustapha Naïté, le jeudi 21 septembre, le chef de l’Etat guinéen aura un dernier tête-à-tête avec le président américain, pour discuter des grands enjeux de l’heure dans le monde et de s’expliquer entre autres sur la suspension de visas pour les officiels guinéens et les membres de leurs familles.

Avant de quitter New York, le vendredi 22 septembre, le locataire de Sékoutouréya présidera le Conseil d’Administration de l’initiative africaine sur les énergies renouvelables au siège de la mission permanente de l’Union Africaine. Une occasion pour les participants d’adopter l’organigramme et la gouvernance de l’Initiative africaine sur les énergies renouvelables (AREI).

Le même jour, le président en exercice de l’UA apporte son soutien à l’ONU-Sida en honorant la rencontre par sa présence. Une manière pour Alpha Condé de montrer à l’organisation que la lutte contre le sida constitue une préoccupation  majeure pour l’UA.

Après cette rencontre, le président guinéen a reçu le ministre des Affaires Etrangères du Royaume  d’Arabie Saoudite.

Au menu des discussions entre Abdel Ben Ahmed Alzoubeir et  le Prof. Alpha Condé, le renforcement de l’axe de coopération entre les deux pays. Plusieurs autres sujets seront aussi débattus, notamment la formation, l’énergie et le financement des projets tels que l’hôpital Donka et la cité Waqf Guinée.

Dans l’après-midi il rencontrera les hommes d’Affaires américains évoluant dans divers secteurs socio-économiques  qui se sont  engagé à accompagner la politique économique du président guinéen.

Alpha Condé reçoit également le président Joseph Kabila de la République Démocratique du Congo  avant d’être reçu lui-même par le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guitares.

Les deux chefs d’Etat ont évoqué la situation socio-politique de la RDC, notamment la question liée à l’élection présidentielle qui divise aujourd’hui la classe politique de l’ex Zaïre de Mobutu.

Au siège des Nations Unies, le Prof. Alpha Condé mettra son passage à profit pour apposer son seing dans les livres de l’organisation planétaire ce vendredi 22 Septembre avant de rallier Conakry dans la soirée.

Au-delà du fait que le représentant guinéen soit le président en exercice de l’organisation continentale, il y a la personnalité, le charisme, la détermination et  le panafricanisme, de l’homme d’Etat qui ont concouru à mettre la Guinée et l’Afrique en pole position lors de cette 72e session ordinaire des Nations Unies.

Ajoutées   à cela, l’expérience et la connaissance du monde diplomatique et les grands dossiers, du roturier des corridors de la maison de la colombe, le nouveau ministre des Affaires Etrangères et des Guinéens de l’Etranger, nommé  Mamadi Touré, la Guinée et l’Afrique ne pouvaient pas être mieux vendues.

D’où la satisfaction du continent qui voit ainsi sa voix  portée plus haut qu’elle ne l’était, et la  fierté des Guinéens qui voient leur pays faire son grand retour dans le concert des grandes nations. Une mission bien accomplie par le président et son nouveau chef de la diplomatie.

Qui a dit « Guinea is back  » ?

El hadj Bangaly Condé « Malbanga »
Pour Mediaguinee depuis New York

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




One thought on “New York : Alpha Condé à  la 72e session ordinaire des Nations Unies, une mission bien accomplie

Laisser un commentaire