Sports, Culture et Jeunesse : signature d’arrêtés conjoints portant sur les attributions et l’organisation des structures déconcentrées

 

Le ministre en charge des Sports, de la Culture et du Patrimoine historique, Sanoussy Bantama Sow et son homologue de la Jeunesse, Moustapha Naité, ont procédé ce mercredi à la signature d’arrêtés conjoints portant sur les attributions et organisations des inspections régionales, des directions préfectorales de la Jeunesse, des Sports, de la Culture et du Patrimoine historique. Le troisième arrêté fixe le statut des maisons des Jeunes et de la Culture. Cette signature va permettre aux jeunes acteurs de terrain de jouer un rôle dans les différents domaines cités ci-haut.

Au cours de cette cérémonie de signature, le ministre Bantama Sow a dit que c’est la réalisation d’un rêve. « Je tiens à remercier le ministre Moustapha Naité qui m’a montré une fois de plus sa grandeur. Nous signons un mariage aujourd’hui. Comme je l’ai dit, c’est un rêve. Depuis 2011, le président Alpha Condé avait souhaité vraiment que la jeunesse et la culture soient ensemble. Le ministère des Sports, de la Culture et du Patrimoine historique, c’était une maison sans soubassement, parce que le soubassement, ce sont les structures déconcentrées. C’est vrai, la jeunesse a des DPJ (Direction préfectorale de la Jeunesse, ndlr) mais il y a des préfectures où il n’y a pas cette direction. Les gens ont abandonné ou certains sont décédés. Depuis combien de temps on n’a pas nommé les directeurs de la Jeunesse. A la Culture, ça n’existe pas du tout. Comment vous voulez qu’un ministère fonctionne s’il n’est pas représenté à la base ? », s’interroge le ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine historique.

Le ministre Bantama Sow d’ajouter : « Je suis sûr que le président Alpha Condé sera très content aujourd’hui en voyant deux de ses jeunes qui sont décidés à remobiliser la jeunesse. Et nous promettons ici que nos inspecteurs, nos directeurs préfectoraux de la Jeunesse, des Sports, de la Culture et du Patrimoine historique, je ne dirais pas qu’ils vont se comparer aux DPE (directeur préfectoral de l’Education, ndlr) mais nous ferons tout pour qu’ils ne soient plus les porteurs de sac des préfets. Nous allons leur créer sincèrement toutes les conditions qu’il faut. »

De son côté, le ministre en charge de la Jeunesse a fait savoir que cette signature vise à instaurer une certaine organisation pour traiter des questions de la jeunesse à la base. « Il s’agit aujourd’hui des arrêtés conjoints du ministre Bantama et moi-même que nous avons décidé de signer pour amener une certaine organisation au niveau des questions de la jeunesse à la base, au niveau régional, préfectoral et sous-préfectoral, pour que nos jeunes soient mieux structurés, mieux organisés et encadrés par les services déconcentrés qui sont sur le terrain. Donc, c’est un mariage qui est aujourd’hui scellé entre ces deux ministres pour qu’ensemble, nous puissions conjuguer les mêmes verbes afin d’apporter les solutions importantes dont les jeunes de Guinée ont besoin aujourd’hui », a indiqué le ministre Moustapha Naité.

S’exprimant sur l’impact de la mise en place de ces structures déconcentrées, le ministre de la Jeunesse dira : « L’impact, c’est de trouver les structures organisées afin de mutualiser des efforts sur le terrain pour que les jeunes puissent trouver les encadreurs déjà organisés et qu’ils reçoivent la même consigne venant de leur tutelle. Donc, c’est ce qu’a demandé le chef de l’Etat pour que nous puissions travailler ensemble pour pouvoir répondre aux besoins des jeunes. Et que cette jeunesse puisse se révéler à nous-mêmes, puisse se révéler au monde entier », a conclu le ministre Naité.

A noter que les nominations qui doivent se faire au niveau de l’inspection régionale et au niveau des directions préfectorales seront les propositions conjointes du ministre en charge des Sports, de la Culture et du Patrimoine historique et le ministre en charge de la Jeunesse. Elles seront ensuite soumises au chef de l’Etat pour signature.

Yaya Dramé

628-38-05-76

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire