Ces révélations de Bantama Sow sur Cellou Dalein Diallo : ‘’on m’a dit que son marabout lui a dit que quand il aura 100 morts, il sera président dans ce pays’’

L’assemblée générale hebdomadaire de ce samedi 7 octobre du parti au pouvoir (RPG Arc-en-ciel) s’est déroulée sous la présidence de Hadja Diakagbè Kaba, membre du bureau politique national (NPN). Au cours de ladite assemblée, Sanoussy Bantama Sow, ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique a une nouvelle fois volé dans les plumes du patron de l’UFDG Cellou Dalein Diallo et aussi de son vice-président par intérim, Ibrahima Chérif Bah. Extraits poignants de son intervention…

 Comment quelqu’un qui rêve gouverner ce pays peut identifier un seul cimetière et un seul endroit dans le cimetière pour compter le nombre de personne que lui-même est entrain de tuer.

«Je commencerais par dire à mon ami M’bany Sangaré qui parle de la mobilisation du parti pour aller aux élections que nous sommes sur le bon chemin.  C’est vrai que nous, nous mobilisons pour gagner mais les autres ne sont pas prêts pour aller aux élections. Les amis de l’autre côté ne veulent pas d’élection parce que chaque fois qu’ils sortent, c’est pour dire, nous allons chasser Alpha Condé au pouvoir, Alpha Condé est désavoué, Alpha est ceci ou Alpha Condé est cela. Sincèrement, dans deux ou trois mois, nous devons aller aux élections communales et communautaires. S’ils (opposants) savent que Alpha Condé est désavoué par le peuple, ils n’ont qu’à se préparer pour récupérer toutes les communes de Guinée. C’est très simple, mais ils savent que, chaque fois que nous irons avec eux aux élections, ils seront battus. Mais ce qui est vrai, c’est que nos amis de l’autre côté veulent autre chose. C’est pourquoi je lance ici un appel à tous les Guinéens d’être vigilants. Sinon, comment quelqu’un qui rêve gouverner ce pays peut identifier un seul cimetière et un seul endroit dans le cimetière pour compter le nombre de personnes que lui-même est en train de tuer.

Quelqu’un m’a dit que le marabout de Cellou Dalein Diallo lui a dit que quand il aura 100 morts, il sera président dans ce pays

Je l’ai suivi la semaine dernière en disant que les forces de sécurité sont incapables d’identifier les auteurs des crimes. Il y a un journaliste du nom de Mohamed Koula Diallo qui a été assassiné à la rentrée du siège national de l’UFDG. C’est la preuve que les forces de sécurité sont loin de ces tueries. Ce sont eux qui tuent parce que Cellou pense qu’en tuant qu’il va pousser le peuple contre le Pr Alpha Condé pour qu’il y ait des dérapages et demain, qu’il vienne au pouvoir. Tant qu’il pensera que c’est en tuant les Guinéens qu’il viendra au pouvoir, il s’éloignera du pouvoir dans ce pays. Pourquoi dans un seul cimetière, il tient à compter le nombre de mort. Quelqu’un m’a dit que son marabout lui a dit que quand il aura 100 morts, il sera président dans ce pays. En 2010, il est parti aux élections présidentielles et il a eu 40 ou 43% au premier tour, il a été battu au second tour. En 2015, un coup K.O lui a été infligé. En 2020, il verra le pouvoir passer sous le nez. Les 20 milliards de dollars annoncés récemment les désarticulent complètement. Depuis l’indépendance, on n’a jamais entendu parler d’une telle somme aussi faramineuse qui est prévue à être investie dans ce pays. Tous les hommes politiques soucieux de l’avenir de ce pays et des problèmes auxquels les populations sont confrontées doivent soutenir le président Alpha Condé. Mais le problème est que ces nouveaux politiciens se moquent de la Guinée. C’est pourquoi je demande une fois aux Guinéens d’être vigilants. Je profite de la même occasion pour dire à nos amis qui sont dans cette opposition républicaine de se ressaisir et de choisir la Guinée et laisser des gens qui veulent conduire la Guinée au chaos…

Tout le monde a vu Chérif Bah trembler devant Dadis en Guinée ici. Il tremblait comme une feuille

Avec cette pagaille là, avec nous, Cellou et Chérif Bah ne parleront qu’une seule fois. Parce que si la Guinée est en retard aujourd’hui, c’est bien grâce à eux. Ils ont vendu les rails, Air Guinée en complicité avec Mamadou Sylla, les bateaux et les usines. C’est aujourd’hui qu’ils vont nous donner des leçons ? Ils n’ont qu’à continuer à crier… A nos amis qui pensent qu’ils vont chasser Alpha Condé n’ont qu’à continuer à rêver. Chérif Bah se bat pour mériter sa place de vice-président parce que Bah Oury est le propriétaire de l’UFDG, ils ont comploté pour chasser ce dernier. Donc, il faut que Chérif Bah parle pour convaincre et mériter sa place. Dans les conditions normales, entre Chérif Bah et nous, il n’y a pas match. Mais tout le problème, c’est le peuple. Le peuple doit sanctionner les hommes politiques véreux parce que tous ceux qui échouent dans le gouvernement, quand on les lâche, ils se reconvertissent en politiciens et on les applaudit. Tout le monde a vu Chérif Bah trembler devant Dadis en Guinée ici. Il tremblait comme une feuille. On a vu des ministres ici pour la première fois dans l’histoire, c’est grâce à Alpha Condé qu’ils sont montés dans un avion pour aller en France. Aujourd’hui, on les lâche, ils crient. Mais toutes ces attitudes sont très bonnes pour le président Alpha Condé parce qu’il comprendra qui est qui… »

Par Youssouf Keita

+224 666 48 71 30        

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




2 thoughts on “Ces révélations de Bantama Sow sur Cellou Dalein Diallo : ‘’on m’a dit que son marabout lui a dit que quand il aura 100 morts, il sera président dans ce pays’’

Laisser un commentaire