Coupe du Monde U-17 en Inde : le Syli cadet de Guinée rate sa première sortie

Le Syli cadet de Guinée a effectué sa première sortie au stade Fatorda ce samedi 7 octobre 2017   contre Morady d’Iran dans le cadre de la 17e édition de la coupe du monde de football des cadets. Le premier constat de cette deuxième journée est que le stade était presque vide.

Le trio arbitral était composé des arbitres vénézuéliens qui a donné le coup d’envoi à 20 heure locales après le premier match du groupe C entre Costa-Rica et l’Allemagne qui s’est soldé par un score de 2 buts pour les Allemands contre 1 pour les costariciens. Pendant la première mi-temps le syli cadet s’est montré beaucoup dangereux en dominant son adversaire légèrement. C’est pourquoi à la 17e mn de jeu l’avant centre Guinéen profitant une bonne remise de son milieu a devancé l’axe central de l’équipe iranienne mais s’est contenté de la simulation pensant que l’arbitre allait siffler la faute mais la vigilance de l’arbitre central qui a permis à Gholam ZADEH Ali, le portier iranien de récupérer le ballon. A la 31e mn de la première mi-temps le dossard N°7 guinéen Fandjé TOURE a eu une occasion nette de but mais il a mis le ballon dans le vent. En ce moment les Iraniens n’étaient pas pressés pendant tout ce temps en restant sur place pour attendre les joueurs du syli cadet, ils ne jouaient que la balle de contre pour épuiser les joueurs guinéens qui étaient physiquement limités. Donc pendant la première mi-temps de la première période les iraniens ont eu 5 corners 0 pour la Guinée qui a raté trois occasions nettes de but mais l’inefficacité des attaquants guinéens a permis au Morady d’Iran de gérer le match pendant la première mi-temps.

A la reprise de la deuxième mi-temps c’est à 21h 5mn heure locale, l’entraineur iranien Chamanian Abbas après avoir constaté la faiblesse au niveau de notre latéral gauche Ismaël CONTE dossard N°2 a orienté le jeu de coté pour faire vite la différence la 13emn de jeu sur un débordement de l’allier droit iranien beaucoup plus physique que son adversaire en donnant la passe à son avant le numéro 9 iranien, Sayyad Allahyar qui a marqué le premier but iranien.            De la même action partie du latéral gauche guinéen qui ne se retrouvait pas du tout depuis le coup d’envoi un centre de l’ailier droit iranien trouve son avant-centre déjà prêt pour marquer a été empêché par le stoppeur guinéen numéro 4 CAMARA Chérif qui a donné un coup de pied sur la poitrine de l’avant centre iranien est a écopé un carton rouge direct plus le penalty sifflé pour les iraniens qui a été transformé par le même avant centre iranien. La messe était dite, les iraniens se promenaient sur le terrain comme un couteux chaud dans le beurre.

A la 44e mn de jeu sur une mauvaise sortie du gardien de but guinéen SYLLA Ibrahima a donné le ballon à l’attaquant iranien qui inscrit le troisième but iranien. C’est pendant le temps additionnel que notre attaquant Fandjé TOURE le numéro 7 pour marquer l’unique but guinéen pour ainsi sauver les meubles.

La leçon qu’on peut tirer de cette première sortie du syli cadet dans cette 17e édition de la coupe du monde de football des cadets en Inde est que notre équipe n’est pas prête physiquement mais aussi son encadrement technique n’a pas encore le niveau de cette compétition, car la faiblesse tactique de l’emplacement même des joueurs était remarquable et surtout une équipe qui joue sans porteur de balle. Il est vrai qu’il faut donner de la valeur à nos produits locaux mais l’encadrement technique composé que des guinéens manque d’expérience de ces genres de compétition surtout que c’est la coupe du monde de football, la plupart de nos adversaires jouent dans les grands championnats européens donc l’expérience à fait la différence comme l’a fait remarquer Souleymane CAMARA Abedi le coach guinéen. De l’autre côté on déplore cette question de préparation, une équipe nationale prêté à participer la phase finale de la coupe du monde s’est contentée de trois mois de préparation à l’externat à Conakry et 10 jours de stage à Dubaï comme pour dire qu’il fallait attendre le jour de la grande battue pour dresser son chien de chasse. Si non la statistique était à notre faveur 60% de possession de balle contre 4O% pour les iraniens.

Pour le moment l’Allemagne est tête du groupe C avec trois points 2 buts marqués 1 but encaissé, suivi de Costa-Rica 2 buts encaissés 1 but marqué et le dernier le Syli cadet de Guinée avec 3 buts encaissés et 1 but marqué. La deuxième sortie du Syli est prévue le 10 octobre contre Costa-Rica sur le même stade.

Amara Naby CAMARA, envoyé spécial à Goa, Inde

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire