Bantama Sow à ses détracteurs : « quand on m’a nommé, beaucoup ont pensé que je viens pour enlever des gens et mettre le RPG »

Au cours d’une rencontre avec les artistes musiciens et humoristes de Guinée, le vendredi dernier, à la Paillotte, le ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine historique, Sanoussy Bantama Sow, a indiqué que beaucoup ont pensé que son arrivée à la tête de ce ministère allait motiver le départ de plusieurs cadres du département qui ne sont pas favorables à la Mouvance. Avant de répondre qu’il est un ministre de la République, non d’un parti politique ou d’une ethnie.

« J’ai tenu à être ici pour vivre la réalité, pour connaître les conditions dans lesquelles vous vous trouvez, pour qu’ensemble, nous trouvions des solutions afin de hisser très haut la culture guinéenne. », a déclaré le ministre Bantama Sow.

Et d’ajouter : « Depuis que j’ai commencé ma tournée avec les structures, partout où je suis passé, des gens m’ont dit : « Monsieur le ministre, tu as des hommes de culture autour de toi, c’est Isto Keira, Jeannot Williams et c’est Abass « .  Quand on m’a nommé, beaucoup ont pensé que Bantama vient pour enlever des gens et mettre le RPG. Je l’ai suivi dans certaines radios. Mais, Bantama est ministre de la République, il est ministre de tous les Guinéens, sans aucune considération politique, ethnique ou religieuse ».

Elisa Camara

+224 654 95 73 22

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




One thought on “Bantama Sow à ses détracteurs : « quand on m’a nommé, beaucoup ont pensé que je viens pour enlever des gens et mettre le RPG »

  1. Diallo Soul

    @Bantama Sow ou chat. Peux-tu arrêter de parler et travailler stp. Si tu es digne d’un ministre stp prouve là à la Guinée. Arrête de parler sur les gens. Fais comme le Jeune ministre Naité qui travaille bien en passant sans brouhaha. Regarde un peu au tour de toi personne d’autre que toi ne s’attaque aux autres. tu es dans un ministère important. La parole n’est l’apanage de personne.

    Mon cher farba, la dignité ne se donne mais ça s’acquiert et elle est l’harmornie entre le dire et le faire. Prouve à tous les guinéens que tu es digne.

    Pauve Guinée

    Diallo Soul

    Repondre

Laisser un commentaire