Bantama sur les manifestations de l’opposition : ‘’c’est Dieu qui donne le pouvoir. En 2010, au 1er tour, Alpha a eu 18%, les autres 44%. Et aujourd’hui, c’est Alpha qui est président’’

Lors d’une récente rencontre avec les artistes musiciens et humoristes de Guinée, à la Paillotte, au quartier Kameroun, le ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine historique, Sanoussy Bantama Sow, s’est prononcé sur les conséquences des manifestations de l’opposition dans le pays. Il a pris l’exemple sur son mentor, le président Alpha Condé, quand ce dernier était opposant. « Quand il y a des manifestations, les gens ont peur. Dans leur tête, ils sont traumatisés et terrorisés. Ils ont peur de sortir leurs voitures pour ne pas que les gens les caillassent ou les brûlent. Les jeunes filles qui ont des téléphones, on les leur retire. On retire les motos. Est-ce que cela est normal entre des personnes qui sont condamnées à vivre ensemble ? », a indiqué le ministre Sanoussy Bantama Sow. Avant de rappeler ce qui s’est passé lors de la présidentielle de 1993.

« Les gens ont dit qu’il faut avoir un 2ème tour. Mais, le célèbre ministre Gomez a déclaré au 1er tour que le président Conté a gagné. Les militants du RPG se sont mobilisés mais beaucoup parmi eux étaient des Malinkés. Ils se sont retrouvés à la Sig-Madina pour dire que si le président Alpha veut, vaille que vaille, on aura le pouvoir. Le président Alpha était chez lui à Madina. Les gens sont venus dire : ‘’Alpha, si tu ne te lèves pas, la Guinée va brûler’’. Il est venu, il a vu des gens avec des gourdins, des bâtons, des cailloux face à des gens qui ont des armes. Alpha a dit : ‘’vous faites ça pour qui ?’’ Ils ont dit : ‘’pour vous’’. Il dit non ce n’est pas pour moi. Je ne suis pas venu pour gouverner des cimetières. Jusqu’aujourd’hui, le Bon Dieu n’a pas voulu que je sois président. Même si j’ai gagné mais Dieu n’a pas voulu. Le jour où Dieu va vouloir que je sois président, personne ne va m’arrêter.», a-t-il relaté.

Et d’ajouter : « En 2010, au premier tour, Alpha a eu 18%, les autres ont eu 44%. Après, Alpha a gagné les élections parce que le Bon Dieu l’a voulu. »

Elisa Camara

+224 654 95 73 22

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire