Action humanitaire : l’ONG ‘’Woman Of Impact‘’ offre des kits scolaires aux orphelines

Dans le cadre du projet  »Champions girls », c’est à dire les  »’ filles championnes », l’ONG ‘’Woman Of Impact ‘’ (Femme d’impact) a procédé ce jeudi 12 octobre 2017 à la remise officielle des kits scolaires aux cinq filles orphelines issues des familles de victimes d’Ebola. Ces kits sont composés de sacs, de cahiers et d’autres matériels scolaires.

A cette occasion, M. Tonguino Faya Benjamin, représentant de l’ONG ‘’Woman Of Impact ’’ en Guinée, a tout d’abord donné l’objectif de ladite ONG. « L’objectif de l’ONG, c’est pour aider les jeunes orphelines de père et de mère, à être les leaders des futures cadres de demain, comme les femmes politiques et les femmes d’affaires. Cette initiative a été prise par une demoiselle qui réside au Canada, du nom de Mariame Touré, qui veut aider ses sœurs en Guinée, spécialement les orphelines. Elle a accentué son aide sur les filles dont les parents sont morts d’Ebola.  C’est pourquoi, nous venons pour accompagner ces filles pendant cette ouverture des classes. On a acheté des fournitures scolaires pour accompagner ces orphelines pour pouvoir aller à l’école. Dans le futur ça sera plus que ça », précise-t-il.

L’ONG ‘’Woman Of Impact ‘’ compte suivre l’évolution de ces enfants orphelines à l’école jusqu’à un niveau supérieur. « Donc, on a aussi mis sur pied plusieurs jeunes filles volontaires dans le domaine des cours de révision à domicile. Donc, ces jeunes qui nous accompagnent vont suivre l’évolution de ces enfants à l’école jusqu’à à un niveau supérieur », a indiqué le représentant de l’ONG en Guinée.

La coordinatrice de l’ONG n’entend pas s’arrêter là, selon M. Tonguino Faya Benjamin. « Le rêve de la demoiselle Mariame Touré aujourd’hui, c’est de couvrir la Guinée pour que les femmes deviennent responsables », a-t-il souligné.

Par ailleurs, le représentant de l’ONG ‘’Woman Of Impact‘’ en Guinée a fait savoir que la prochaine étape sera dans les autres communes. « On a commencé par Ratoma parce que c’est la commune de proximité. Maintenant, nous voulons élargir. Et nous interpellons les bonnes volontés, même pas à l’extérieur, mais plutôt les femmes qui sont là pour venir aider les petites filles orphelines pour qu’elles soient des femmes responsables de demain. », a-t-il lancé.

De son côté, Maciré Touré, tutrice de ces trois filles orphelines, se dit très contente pour ces cadeaux. « Nous sommes très contents de recevoir ces kits scolaires. Nous remercions les donateurs et nous leur disons de continuer sur cette lancée pour aider ces orphelines. Nous les félicitons et les remercions aussi pour ce geste », s’est-elle réjouie.

A noter que trois des cinq filles orphelines sont issues de la famille ‘’Soumah’’ à Kaporo, qui avait perdu plus de 27 personnes lors du passage de la maladie à virus Ebola. Les deux autres viennent de la commune urbaine de Dubréka.

Yaya  Dramé

628380576

 

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire