Assassinat du journaliste Koula : les avocats de la partie civile se disent déçus de la non comparution de Halimatou Dalein et Cie 

L’affaire du journaliste Elhadj Mohamed Koula Diallo, assassiné en février 2016 au siège de l’UFDG est renvoyée au 30 octobre au tribunal de première instance de Dixinn. Les avocats de la partie civile ont regretté hier la décision du tribunal qui a rejeté la comparution des responsables de l’UFDG et celle de Halimatou Diallo, épouse du chef de file de l’opposition Cellou Dalein Diallo…

« Cette décision de l’audience aujourd’hui nous a surpris parce que quand la question de la convocation et la comparution des témoins a été posée, le président du tribunal ne nous a pas laissé, nous les avocats de la partie civile pour pouvoir développer nos arguments par rapport à la comparution de ces témoins-là. Nous avons été surpris désagrément de voir le tribunal était parti par rapport à cette question. Donc, la décision a été rendue en violation des dispositions du code de procédure pénale pour notamment les articles 402.  En tant qu’avocat de la partie civile, nous pensons qu’il n’y a pas de règlement de compte dans la mesure où il y a des éléments matériels de réfaction qui est le corps du journaliste Mohamed Koula Diallo. Donc pour nous, il y avait des gens qui étaient tapis dans l’ombre qui étaient préparés pour attenter à la vie de notre client qui est M. Bah Oury ».

Youssouf  Keita et Yaya  Dramé

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire