A Mamou, Lama Sidibé dit respirer santé : ‘’les gens ont dit que je suis mort mais…’’

En prélude à l’ouverture des jeux régionaux du Foutah Djallon (4-11 novembre 2017) qui s’ouvre ce samedi, l’artiste Lama Sidibé, icône de la voix pastorale, donné plusieurs fois pour mort sur les réseaux sociaux, s’est présenté jeudi au public de Mamou.

Vêtu en bazin bleu brodé, sourire qui ne le quitte pas, Lama Sidibé, leader de la musique peulh de Guinée, dit être content de retrouver son frère le ministre Sanoussy Bantama Sow, assurant qu’il respire santé.

« Je me sens très bien à l’aise plus que mon jeune âge, je suis en bonne santé et tout va bien. Les gens ont dit que je suis mort mais malgré tout je suis en train de jouer sur scène du lundi au dimanche. Mamou, c’est ma ville natale, donc partout où on parle de Mamou, je dois me présenter. J’ai fait la fête à Dakar, en Gambie et j’ai fait une tournée en forêt. Pratiquement ça va et je me plains de rien absolument. On m’a prescrit des médicaments et je continue à prendre ces produits-là et tout va bien », a-t-il insisté.

Yaya Dramé, depuis Mamou

628380576

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire