Mamou : un grand concert pour annoncer la couleur des Jeux régionaux

Le vendredi 03 novembre 2017, Mamou, la ville des ‘’Almamys’’ a vibré au rythme d’un grand concert organisé par le département en charge des Sports, de la Culture et du Patrimoine historique. Cette manifestation culturelle qui s’est déroulée à la Maison des Jeunes de Mamou a mobilisé presque toute la population de ladite localité.

Sur le podium, les artistes Lama Sidibé, Balla Moussa, Steeve, Tiranké Sidibé, Kandè Kanté, Takana Zion et le groupe Zawagui, se sont relayés pour véhiculer les messages de paix et de cohésion sociale en Guinée en général et à Mamou en particulier.

Il y a eu aussi la prestation des comédiens, des humoristes et des stylistes.

Au cours de ce spectacle, l’artiste reggae-man, Takana Zion, a sensibilisé les uns et les autres sur l’impérieuse nécessité de cultiver la paix dans notre pays. « Nous sommes tous des Guinéens. Ce n’est pas une affaire de Peuls, de Soussous ou de Malinkés ».

De son côté, le ministre Sanoussy Bantama Sow n’a pas caché sa satisfaction par rapport à la réussite de l’événement. « Je suis satisfait pour les spectacles de ce soir. Et c’est un avant-goût des Jeux régionaux qui doivent commencer demain. Je vous promets que le Fouta va vivre de bons moments, qu’il n’a jamais connus », a promis le ministre en charge des Sports, de la Culture et du Patrimoine historique.

A travers ces Jeux régionaux, le ministre Sanoussy Bantama Sow entend relancer la promotion des sports et de la culture à la base. « Ces grands artistes comme Kandè Kanté, Tiranké Sidibé, Balla Moussa et Takana Zion jouent toujours à Conakry ou en dehors de nos frontières. Alors, les populations de l’intérieur du pays n’ont pas l’occasion de voir ces grands artistes. Donc, nous, nous faisons en sorte que ces grandes stars reviennent à la base pour être en contact avec la population. Car cela nous apporte la cohésion sociale, l’harmonie et la paix. Ce qui reste clair, nous allons décentraliser toutes les activités sportives et culturelles, pas seulement à Conakry mais directement vers la base », a laissé entendre le chef du département des Sports et de la Culture.

Yaya Dramé, depuis Mamou

628380576

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire