Fonction publique : c’est parti pour la seconde phase du recensement biométrique additionnel

Le ministre de la Fonction Publique, de la Modernisation de l’administration et de la Reforme de l’État, Billy Nankouman Doumbouya entouré de ses cadres techniques a procédé ce vendredi 10 novembre, au lancement officiel de la seconde phase du recensement biométrique additionnel. Cette opération de recensement additionnel concerne des pensionnés, contractuels temporaires et fonctionnaires en attente d’enrôlement.

Dans son intervention de circonstance, le ministre a exprimé la volonté et la détermination de son département à rendre le fichier de la fonction publique guinéenne propre, avant de planter cet l’évènement dans son contexte. ‘’Nous sommes réunis ce matin pour procéder comme vous l’avez vue, au démarrage de la seconde phase de l’opération de recensement et d’identification biométrique. Ce lancement se fait ce matin à Conakry parce qu’il vous souviendra que dans le cadre de l’assainissement du fichier de la fonction pour la maitrise des effectifs et de la masse salariale, le gouvernement avec l’appui de la Banque Mondiale en 2014, avait fait une grande opération de recensement et d’identification biométrique et a, à l’époque permis d’économiser près de 30 milliards de nos francs pour le trésor. Encouragé donc et les partenaires et le gouvernement par les résultats positifs de cette première opération, nous nous sommes engagés à reprendre en 2017, une opération de recensement additionnelle’’, dit-il.

Poursuivant, il (le ministre) a mentionné que cette opération concerne non seulement les fonctionnaires nouvellement recrutés qui n’avaient pas participé à la première, mais aussi les fonctionnaires dont les absences étaient justifiées. ‘’Cette fois-ci, la spécificité c’est qu’on a voulu étendre ce recensement aux contractuels temporaires de l’État et aux pensionnés. Je pense que les résultats que nous allons avoir par rapport à la première, seront des résultats encore plus satisfaisants’’, ajoute-t-il avant d’indiquer que ‘’nous avons le 7 juillet dernier lancé la première phase de cette opération de recensement additionnel pour toute la Guinée. Aujourd’hui, nous commençons la phase d’enrôlement. Conakry commence aujourd’hui et l’intérieur du pays va commencer le 15 novembre prochain…’’

Parlant des chiffres, l’inspecteur général de l’administration publique et chef de projet l’opération de recensement et d’identification additionnelle Dioumé Camara, il s’est exprimé en ces termes : ‘’Globalement, le 86 149. Nous avons 55 222 au compte des pensionnés, 12 232 contractuels temporaires et 18 695 fonctionnaires en attente d’enrôlement. Donc, le total fait 86 149 personnes concernées par cette opération de recensement additionnel…’’.

Par Youssouf Keita

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire